• Titre : L'art de la Hammer

    Auteur : Marcus Hearn

    Éditions : Akiléos

    Synopsis : Le studio Hammer est presque aussi célèbre pour la façon de promouvoir ses films que pour les films eux-mêmes. La légendaire maison de production britannique appuyait chaque sortie d’affiches accrocheuses qui sont devenues de véritables classiques du genre.
    Ce livre est la toute première compilation de ces affiches iconiques, avec plus de 300 exemples extraits des archives de la Hammer et de collections privées du monde entier. Certaines sont très connues, la plupart sont extrêmement rares.

    Beau-Livre - L'art de la Hammer

    Mon avis :

    Un beau livre très sympa sur les affiches de la célèbre firme ! En bonne amatrice de films d’horreur, je connaissais la plupart des affiches présentées dans l’ouvrage. Mais comme je connaissais moins la partie comédie ou «  de guerre » produite par la Hammer, j’ai découvert pas mal de choses. On voit aussi le style évoluer tout doucement avec la ligne de la firme. En particulier avec les femmes, qui apparaissent de plus en plus dénudées au fur et à mesure des années.

    Rappelons quand même que selon la classification de l’époque, beaucoup des films de la Hammer étaient classés X … Oui oui, X, pour adultes seulement. C’est assez drôle puisque si on regarde les films de nos jours, c’est à peine si on voit un bout de nichons (enfin c’est moins vrai dans les derniers films des années 70 où la ligne était clairement à vocation « érotique »).  

    Un ouvrage pour les passionné·es de cinéma ou d’histoires des affiches de films.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Titre : Innocent rouge, tome 3

    Auteur : Shin'ichi Sakamoto

    Éditions :Delcourt/tonkam

    Synopsis :Le roi est mort, vive le roi ! Au décès de Louis XV, Louis-Auguste et Marie-Antoinette accèdent au trône, portant les espérances du pays entier. La jeune reine voit s'ouvrir devant elle un espace de liberté dans lequel elle s'engouffre, sans s’inquiéter de ce que le sort peut bien lui réserver...

    Manga - Innocent rouge, tome 3

    Mon avis :

    Un tome un peu décevant. Je pense qu’il sert de charnière pour la suite des événements, car globalement, il se ne passe pas grand-chose, hormis l’introduction (sans jeu de mots) du Marquis de Sade et de Jeanne de Valois. Ces deux-là, et la « révélation » Van Fersen laissent penser que la suite sera hautement sexuelle. L’affront de Marie-Josèphe est également un peu plan-plan, venant d’elle, je m’attendais à bien plus osé que venir avec un pantin.

    Sinon au niveau du graphisme, il n’y a rien à redire, c’est toujours aussi beau et glauque ! J’espère que la suite ne se contentera pas d’être belle, mais que le scénario suivra.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Titre : L'oeil du serpent, contes folkloriques japonais

    Auteur : collectif

    Éditions : folio

    Synopsis : Il était une fois un serpent qui prit l’apparence d’une belle femme pour s’unir secrètement à un homme… Il était une fois une femme qui enfanta un serpent… Il était une fois une ravissante jeune fille qui s’éprit d’un serpent jusqu’à se métamorphoser en reptile…

    Merveilleux et étranges, ces contes nous entraînent au cœur de la mythologie japonaise peuplée de créatures fantastiques et de paysans naïfs.

    Livre - L'oeil du serpent, contes folkloriques japonais

    Mon avis :

    Un petit livre de conte bien sympathique, mais parfois un peu redondant, surtout la partie sur les hommes serpents. On ne peut aussi que noter la grande ressemblance entre les histoires de femmes serpent et Mélusine dans nos contrées, le tout avec une connotation aquatique importante pour le serpent. Il est aussi étonnant de voir qu’à chaque fois il s’agit de belles jeunes femmes (pour les femmes serpents) ou de beaux jeunes hommes (pour les hommes serpents), et de voir que les parents n’opposent en général aucune résistance à donner leurs filles/fils à des serpents.  

    Une petite lecture agréable qui se glisse facilement dans notre sac.

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Avec ce temps caniculaire, rien de tel qu'un bon thé ! Chaud ou glacé, mais surtout glacé en ce moment.

    "Paris for her" un thé vert à la rose et à la framboise est donc parfait pour cette situation ! Très bon chaud comme froid (même si le goût framboise s'amenuise un peu en version glacé). Pour la version chaude, une infusion à 80°C pendant 3 minutes et pour la froide ... je conseille un peu plus longtemps (l'idéale est de le préparer la veille !).

    Thé - Paris for her

    Vous pouvez vous le dénicher chez Palais des thés

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Titre : Drood

    Auteur : Dan Simmons

    Éditions : Pocket

    Synopsis : 9 juin 1865. Charles Dickens, alors au faîte de sa gloire, regagne secrètement Londres en train, accompagné de sa maîtresse. Soudain, à Staplehurst, sur un pont, l'express déraille. Seul le wagon où a pris place "l'écrivain le plus célèbre du monde" échappe par miracle à la catastrophe. Au fond du gouffre, alors que Dickens tente de porter secours aux survivants, sa route croise celle d'un personnage à l'allure spectrale qui va désormais l'obséder : Drood.
    De retour à Londres, Dickens confie le secret de son étrange rencontre à Wilkie Collins, écrivain lui aussi. Quels liens unissent désormais l'inquiétant Drood et l'Inimitable, comme le surnomme avec admiration et ironie Collins ? C'est ce que ce dernier cherche à découvrir en se lançant à la poursuite de Dickens. Mais peut-on raisonnablement accorder crédit au récit de Collins, opiomane en proie à la paranoïa et aux hallucinations ?

    Roman - Drood

     

    Mon avis :

    Un bon gros roman de 1200 pages qui se lit très facilement. Quand on s’attaque à ce genre de pavé, on se demande vite : et si je trouve ça chiant ou que je m’ennuie… Et là, pas du tout ! Bien qu’écrit du point de vue du narrateur Wilkie Collins, s’adressant à « nous, lecteur du futur », on ne s’ennuie pas une seconde. Cela m’a d’ailleurs étonnée que tout semble si fluide et qu’au bout de 600 pages on se dise « ha j’en ai déjà lu la moitié ! » alors que le récit semble avoir commencé 2 pages avant !

    Si on comprend vite que la réalité va se mêler aux hallucinations du laudanum et/ou à l’opium sans parler du mesmérisme qui plane. J’avoue être resté un peu sur ma faim quand même puisque je trouve que le suspense de la fin tombe un peu à plat et les révélations n’ont pas vraiment l’impact que j’aurai espéré. Mais ça fait peut être partie de l’intrigue que de laisser dans le doute.

    Le livre est très bien renseigné (et la liste des notes et des références ne fait que le confirmer). On plonge dans l’univers londonien de Dickens et Collins avec plaisir. Le personnage de Collins évolue tout au long du récit et sa langue se délie aussi au fur et à mesure. Renforçant le doute sur toute l’histoire.

    Un résumé un bon livre qui occupe pendant de belles longues heures.

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Titre : 50 histoires d'animaux pour comprendre Darwin

    Auteur : Marc Giraud

    Éditions : Librio

    Synopsis : Mouches, autruches, poux, dauphins : c'est en observant les animaux que Charles Darwin a bâti sa théorie de l'évolution. Marc Giraud nous guide à travers les coulisses de l'élaboration d'une théorie fondamentale et nous fait revisiter la grande histoire de la faune : adaptation, évolution, sélection naturelle ou classification des êtres vivants n'auront plus de secrets pour vous.

    Livre - 50 histoires d'animaux pour comprendre Darwin

     

    Mon avis : Un petit livre bien sympathique et très clair pour bien aborder la théorie de l’évolution et comprendre comment Charles Darwin a construit sa pensée par l’observation (et des années de travail). Grâce à de nombreuses anecdotes, l’auteur nous plonge au cœur d’une des révolutions majeures de la science.

    Il ne faut surtout pas se priver de se le procurer pour la modique somme de 3 € ! Je le recommande pour le grand public qui aime les petites histoires qui ont fait la grande Histoire.

     

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ha misère ! Il n'y en a plus ! Ce thé noir et oolong parfumé à la figue de barbarie ! Ha ! j'en aurai bu de jour comme de nuit ! Bref, il faut que je me réapprovisionne !

    Thé - Colomba cprsica

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire