• Titre : une femme à la mer ! Aventure de femmes naufragées

    Autrice : Marie-Eve Sténuit

    Éditions : Éditions du trésor

    Synopsis : Du XVIe au XIXe siècle, de l'Atlantique au Pacifique en passant par la Manche, la Méditerranée et l'Océan Indien, embarquez avec les passagères de la Méduse, les disparues du Grosvenor, les déportées de l'Amphitrite ... et laissez vous entrainer dans les aventures et mésaventures maritimes de ces figures féminines aux destinées tantôt heureuses tantôt tragiques, mais toujours singulières !

    Essai - Une femme à la mer ! aventures de femmes naufragées

     

    Mon avis :

    Les femmes et les enfants d’abord ! Ou pas en fait…

    Les naufrages sont monnaie courante dans l’histoire de la navigation. Des hommes soumis à des épreuves terribles de survie. Les femmes, elles, bin… comme souvent on en parle peu ! Et pourtant elles ont aussi été passagères de navires qui ont sombré ou dérivé. 

    Et l’adage veux qu’elles soient sauvées en premier… ou en réalité en dernier car, ces messieurs préfères bien souvent sauver leur peau que celle des autres.

    Dans ce livre, on découvre les aventures terribles de plusieurs femmes, sur des naufrages plus ou moins célèbres (La méduse par exemple) sur toutes les mers du globe. Et leurs aventures ne sont pas des moindres ! Avec des dénouements tragiques ou « heureux » à la fin.

    J’ai beaucoup aimé ce livre, car il nous fait découvrir des femmes naufragés, mais aussi sont aspects scientifiques avec des cartes, des illustrations et une introduction qui explique comment les recherches ont été faites. Et bien sûr une bibliographie à la fin pour aller se renseigner davantage si le cœur nous en dit !

    En conclusion, un ouvrage vraiment agréable à lire, plein d’aventures et de découvertes


    votre commentaire
  • Titre : pas mon genre

    Autrice : Yatuu

    Éditions : Marabout

    Synopsis : Est-il facile lorsque l'on est une jeune fille ou une jeune femme qui n'aime ni la mode, ni les poupées , ni la danse, ni la couleur rose, de trouver sa place dans notre société ?

    BD - Pas mon genre

    Mon avis :

    Que dire si ce n’est que je me reconnais totalement dans cette BD. Pas assez « fille » pour les filles et pas assez « garçon » pour les garçons, le cul entre deux chaises ! Et le dégradant garçon manqué comme « définition » (et comme t’es pas garçon, et bin t’es manquée ma grande !).

    Bref, pas facile de trouver sa place et encore aujourd’hui, je ne suis pas sûr de savoir où elle est…

    Une BD très drôle sur et pour les filles qui ne rentre pas dans les cases que le patriarcat a dessiné pour nous et pour dire : tu n’es pas (la) seule !


    votre commentaire
  • Titre : Les quatre de Baker Street, tome 1, l'affaire du rideau bleu

    Auteurs : JB Djian, Olivier Legrand et David Etien

    Éditions : Vents d'Ouest

    Synopsis : Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l'East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d'un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d'espions des rues... Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve... en s'adjoignant les services d'un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l'époque victorienne !

    BD - Les quatre de Baker Street, tome 1

    Mon avis :

    Une BD que j’ai beaucoup aimée. Même si l’histoire de base me « soule » un peu (le « gentlemen allant sauver sa “princesse” en détresse), le scénario est riche en événements. On ne s’ennuie à aucun moment, y’a de l’action, des courses poursuites, des trous glauques. Bref, tout ce qu’on a envie de voir dans une BD d’aventures dans le Londres victorien ! Les 3 gamins sont vraiment attachants et chacun à une belle personnalité. Les antagonistes sont divers et on trouve des aidants un peu partout. J’ai beaucoup aimé la solidarité des « anciennes » du bordel pour aider la gamine à s’enfuir pour ne pas subir leur sort. Le dessin est beau, je ne suis pas totalement fan de la coloration numérique, mais elle reste bien. Plusieurs indices sur des possibles événements à venir son distillé dans cet épisode, laissant penser que les auteurs ont vraiment bien pensé leur série.

    Je lirai avec plaisir la suite des aventures de Billy, Charlie, Black Tom et le chat Watson.


    votre commentaire
  • Cet été France Culture (que j'adore comme vous aurez pu le constater) nous propose 5 podcasts sur la musique de film.

    5 grandes thématiques : films d'horreur, comédie romantique, aventure, science-fiction et et film noir.


    votre commentaire
  • Titre : 25 drôles d'anecdotes scientifiques

    Auteur : Frede Royer

    Éditions : Librio

    Synopsis : «Notre monde et nos corps paraissent solides, mais ils sont en réalité constitués à 99,99999 % d’espace vide. Donc si on enlevait tout cet espace vide entre nos atomes, l’espèce humaine tiendrait dans un dé à coudre. Un dé à coudre qui pèserait 287 millions de tonnes.»

    C’est la dix-septième fois que vous entendez Paul et Virginie raconter les premiers pas de leur rejeton, et vous n’en pouvez plus? Ce livre est fait pour vous! Coupez court au récit des exploits de l’enfant prodige avec une anecdote bien sentie. Vos amis savent-ils que l’espace n’est qu’à une heure de voiture? Que, comme l’Univers, leur corps est en expansion constante? Ou que 94 % de l’humanité est déjà morte?
    Dans ce recueil sont réunis 25 faits scientifiques étonnants et drôles : de quoi détourner la conversation, pimenter les discussions et ne plus jamais passer de soirées ennuyeuses.

    Livre - 25 drôles d'anecdotes scientifiques

    Mon avis :

    25 anecdotes scientifiques plus ou moins scientifiques en fait. Si certaines sont vraiment sympa à connaitre : nous sommes à 1 h de voiture de l’espace, ou pourquoi on peut avoir 3 seins (messieurs calmez vous, car c’est souvent vous qui en avez un 3e), je trouve que d’autres ne sont pas vraiment scientifiques, comme celle du japonais qui a survécu à 2 bombes nucléaires, ça n’a rien de scientifique… Je trouve parfois aussi que cela manque de références surtout quand ça se base vraiment sur des études (bibliographie mon amour où es-tu ?) qui auraient pu permettre de vérifier les informations (car oui parfois je trouve que les interprétations sont douteuses… esprit scientifique es tu là ? OUI), surtout quand deux d’entre elles sont accompagnées de remarques ou sous-entendu à peine sexiste.

    Ceci étant, cela reste un Librio 3 € et on découvre des choses fortes intéressantes. Un peu de culture générale ne tue jamais.

    À lire si on a un peu de temps ou aux toilettes.


    votre commentaire
  • Cela faisait longtemps que je n'avais rien mis sur la construction de mon R2 (avec les éditions altaya). J'ai reçu récemment les numéro 70-75 ! Donc autant dire que je suis totalement à la bourre dans le montage (environ 50 numéro déjà monté) et la publication de l'avancée sur le blog !

    Dans le numéro 5, on commence à construire la tête de R2.

    Construire votre R2-D2 (5 et 6)

    Bon pour sûr, pour le moment ça ne ressemble pas à grand chose ! Mais ça ne va pas tarder à être plus impressionnant !

    Dans le numéro suivant, un petit peu d'électronique puisque l'on va monter un des écrans que l'on retrouve sur le droïdes.

    Construire votre R2-D2 (5 et 6)

     

    Pour le moment, ce sont globalement des parties séparées qui sont proposées au montage. Si je ne comprends pas vraiment pourquoi on ne monte pas la structure d'un coup et le détail après, j'apprécie la lisibilité des manuels et la simplicité du montage

     

     


    votre commentaire
  • Titre : la geste de la chasseresse

    Autrice : Macha Tanguy

    Éditions : Mots & Légendes

    Synopsis :Après un hiver rigoureux, Waudru est en chasse de gibier pour se nourrir et reprendre des forces. Jouant de malchance, sa besace pratiquement vide, la braconnière rentre chez elle pour découvrir que son village a subi une attaque. Bertille, la fille aînée de l’aubergiste, a été tuée et ses deux sœurs cadettes sont portées disparues. À contrecœur, Waudru part à la recherche des fillettes et de leur mystérieux prédateur...

    Nouvelle - La geste de la chasseresse

    Mon avis :

    Une nouvelle très agréable à lire.

    L’univers médiéval fantasy de la nouvelle, bien que classique, est bien traité et on se plonge vite dans l’univers de l’héroïne. Attachante et combattante, Waudru est une paria survivant en marge du village. Elle entretient cependant quelques relations avec la famille tenant l’auberge.

    J’ai aimé que malgré un texte court, l’autrice nous dévoile un peu du passé de Waudru pour aider à la comprendre, pas de détail, mais juste ce qu’il faut. Elle évite aussi l’écueil de la romance « inopportune » dans la nouvelle, puisque l’élément est apporté par intérêt dans l’univers.

    L’intrigue est bien menée et prend un peu un contre sens sur ce qu’on a l’habitude de lire la créature mythique de la nouvelle. Et surtout la fin laisse entendre que d’autres aventures attendent Waudru et Pépin. Et c’est avec plaisir que je les lirai si elles arrivent un jour.


    votre commentaire