• Le plus dignement est un film d'Akira Kurosawa avec Chieko Nakakita, Akitake Kono, Takashi Shimura

     Synopsis : Pendant la guerre, de jeunes ouvrières volontaires, qui fabriquent des lentilles de précision pour les viseurs des canons, font tout pour augmenter la cadence et améliorer la productivité.

     

    Mon avis :

    Il faut savoir qu’en 1944 (date de sortie du film), le Japon ne produisait presque uniquement des films de propagande. Donc il n’était pas évidemment de réaliser un film à cette période. Et malgré cela, Kurosawa arrive à faire un grand film. Alors certes, il y a un aspect de propagande sur le dévouement dans faille des ouvrières, mais il arrive à en faire un film très humain et émouvant. Car ce qui touche dans ce film, c’est la solidarité et la sorosité des ouvrières. Une fois n’est pas coutume, le rôle indispensable des femmes dans ce film est mis en avant. Au travers de la propagande, on voit l’histoire de femmes, dévouées entre elles et pour leur entreprises (thème très japonais qu’on retrouve dans Les salops dorment en paix). On retrouve aussi une critique de ce dévouement à la fin où l’ouvrière nit complètement son état et le drame qui la touche, car « l’entreprise à besoin d’elle ».

    À l’heure de l’ultra-compétitivité et des burn-out, ce film nous montre que certains sujets sont loin d’être nouveaux. Bref, encore une fois, Kurosawa arrive à faire un film « socialiste » sous contrôle de la censure japonaise.

     

    Cinéma -  Le plus dignement


    votre commentaire
  • Logan est un film de James Mangold avec Hugh Jackman, Patrick Steward, Dafne Keen.

    Synopsis : Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

     

    Mon avis :

    Un film qui m’a surprise et que j’ai beaucoup aimé.

    J’ai été surprise, car je ne m’attendais pas à un film aussi violent. Logan n’y va pas avec le dos de la cuillère avec ses opposants et comme en plus il est plutôt de mauvaise humeur dans ce film, on a le droit à des combats bien sanglants. Malgré cela, le film est super émouvant. Il n’est pas évident de faire du sentiment dans ce genre de film, mais là c’est vraiment bien fait. Mention spéciale à Patrick Steward qui nous tire vraiment les larmes des yeux. Laura est absolument incroyable, bravo à cette jeune actrice, ce n’était pas un rôle simple, mais elle le campe magnifiquement ! On nage en plein paradoxe avec elle, aussi bien arme à tuer (c’est x-23 après tout) et petite fille déconnectée du monde, mais petite fille quand même.

    Mon seul souci avec ce film a été le contexte que je n’ai pas bien saisi par rapport à l’univers X-men mis en place. Est-ce hors de l’univers X-men ou alors j’ai loupé un épisode (à l’époque je n’avais pas vu ni Days of futur past, apocalypse et wolverine le combat de l’immortel) ? Car résultat on ne se sait pas trop comment et pourquoi Logan et Xavier se retrouvent dans cette situation désastreuse.

    Un film qui conclut très bien une trilogie Wolverine assez moyenne (j’ai vu Wolverine le combat de l’immortel entre temps).

     

    Cinéma -  Logan


    votre commentaire
  • Titre : Esprits enchaînés

    Autrice : Florence Cochet

    Éditeur : Éditions Flammèche

    Synopsis : Loren Ascott, détective au sein de l’Agence de Recherche Paranormale, n’a a priori rien d’extraordinaire si ce n’est un don pour s’attirer les ennuis. Lorsqu’un certain Anderson demande à la rencontrer et lui propose une mission pour le compte du riche collectionneur Sir Andrew Telmoore, elle hésite. Pourquoi elle ?
    L’homme sait se montrer convaincant. Et puis, traquer un esprit dans un vieux château en rénovation n’a rien de bien compliqué… Alors pourquoi pas ? C’est avec l’espoir de rapidement régler l’affaire que Loren quitte la grisaille parisienne pour les vertes forêts du Gévaudan.
    Mais une fois sur place, elle déchante vite. Car les murs du château de Baldassé semblent renfermer de nombreux et terribles secrets. Des secrets que son nouvel employeur s’est bien gardé de lui révéler…

    Roman - Esprits enchaînés

    Mon avis :

    Un roman qui me laisse mi-figue mi-raisin.

    On va commencer par ce qui m’a déplu : son héroïne. Dès le début elle est présentée comme « diplômée » dans le paranormale et qui travaille visiblement depuis quelques années dans le milieu… mais hélas en lisant je l’ai trouvée plus proche d’une stagiaire de 3e perdu sans son téléphone portable. De plus, quelques remarques sexistes qu’on hérissé le poil, comme le fait que la seule solution pour progresser dans son enquête et ses « pouvoirs » est… « un coup de bite » (car franchement y’a pas vraiment d’autre terme pour désigner l’événement). Bref, je n’ai pas aimé l’évolution de Loren.

    Sinon, le roman est bien écrit et on se laisse facilement emporté dans son univers fantastique. J’ai beaucoup aimé l’intrigue et les péripéties. Même si j’ai vu venir deux ou trois trucs et que la fin est un peu rapide à mon goût, globalement c’était une bonne aventure.

    Roman - Esprits enchaînés


    votre commentaire
  • Carnet de terrain version 2017 !

    L’année dernière, j’avais décidé de ne pas refaire suivre mes aventures sur le terrain, deux ans après ma première aventure, je remets le couvert ! Et pour cause, elle sera ma dernière saison pour ma thèse. Puisque si tout se passe bien (ou mal d’ailleurs), je finis mon doctorat à la fin de l’année.

    Et comme les années passent et ne se ressemblent pas, je vous ferai de nouveau suivre l’aventure qu’est le suivi d’une population de passereau : le gobe-mouche à collier. Bien entendu, mésanges, sittelles, biches et autres insectes seront aussi de la partie mais dans une moindre mesure.

    Je vous rappelle que ce suivi est fait avec toutes les autorisations légales et dans un but scientifique. Éviter de déranger les nichoirs qui se trouvent près de chez vous afin de ne pas déranger les oiseaux qui y nicheraient.

    Saison ornithologique 2017 !


    votre commentaire
  • L'Espace des Sciences de Rennes nous présente une conférence de Maxime Hervé sur "l'histoire de la théorie de l'évolution".

    C'est une super conférence et je suis ravie qu'elle soit aussi bien présentée. Je m'agace souvent que la théorie de l’évolution proposer par Darwin soit apparue par "génération spontanée" et pire qu'elle n'aurai pas "bouger" depuis qu'il l'avait énoncé.

    Profitez bien ! C'est vraiment bien expliqué et accessible à tous.


    votre commentaire