• Titre : 40 élépants, tome 1 : Florrie doigts de fée

    Autrices et Auteurs :Virginie Augustin et Kid Toussaint

    Éditions :Bamboo éditions

    Synopsis :
    Le crime est une affaire de professionnelles.
    Londres 1920. Elles sont quarante. Voleuses, tueuses, kidnappeuses, cambrioleuses, proxénètes...
    Issues des divers milieux de la société, elles ont fait du crime leur affaire et se sont associées pour plus d'efficacité. Lorsqu'arrive Florrie « doigts de fée », jeune pickpocket talentueuse, toute l'organisation se révèle fragile et une lutte interne risque d'éclater. Le moment est mal choisi, car les éléphants doivent faire face à une police de plus en plus performante et à un gang masculin rival reconstitué et bien décidé à reprendre son territoire.

    BD - 40 élépants, tome 1 : Florrie doigts de fée

     

    Mon avis :

    Une BD que j’ai beaucoup aimée tant par son contexte historique que par son histoire.

    Faire une BD sur un gang de femmes sévissant à Londres était vraiment une bonne idée et cela permet aussi de rappeler que les femmes ne sont presque jamais « restées » à la maison comme on nous l’apprend (c’était surtout une situation pour les aristos et les bourgeoises). On suit avec délice les aventures de Florrie, nouvelle venue dans le gang qui lutte pour garder son territoire face à un gang masculin rival. Toutes ces dames n’ont rien à envier à leurs opposants, elles ont l’air « gentilles », mais sont des meurtrières, des voleuses ou des kidnappeuses d’enfants. La diversité de ces femmes est aussi un atout dans la BD. Elles viennent de tout milieu, de toutes situations matrimoniales et sociales, avec plus ou moins des ambitions.

    Le dessin est super et permet de suivre cette aventure avec attention.

    J’attends la suite avec impatience !

     


    votre commentaire
  • Titre : Zhenniao

    Autrice : Yayohi Monzen

    Édition : Hana Yaoi

    Synopsis :Dans un lointain pays, il existe un oiseau nommé zhen. C'est un être à la fois merveilleux et néfaste, qui se repaît de nourriture toxique et exhibe sur ses ailes les mille couleurs des poisons qu'il absorbe...
    Fei, ancien éleveur de zhen, a fait ses classes comme général dans l'armée impériale. Mais lorsque son frère est tué dans des circonstances obscures, il est contraint de renouer avec son précédent métier. Fei devra faire face à ce décès mystérieux et au traitement odieux que l'on réserve que l"on réserve à ces bêtes pourtant semi-humaines, dont la fierté ne cache pourtant qu'un simple besoin d'amour.

    Manga - Zhenniao

     

    Mon avis :

    Un manga yaoi sympa, mais qui aurai mérité d’être un peu plus long. Il me reste un petit goût de superficiel sur cette lecture. J’aurai aimé que l’autrice enrichisse un peu son manga pour qu’on puisse profiter un peu plus de cet univers et de l’élevage des Zhens. Car c’est pour moi le point fort de ce livre, ce sont des animaux semi-humains. Cependant j’ai trouvé l’histoire touchante et les personnages attachants. J’ai aussi eu parfois un peu de mal avec le dessin, il me fallait parfois un moment pour comprendre dans quelle position se trouvaient les personnages ou ce que la scène représentait. C’est un peu dommage, car ça coupe un peu la lecture. Je regrette aussi (comme on le trouve régulièrement dans le yaoi) que certains actes sexuels soient faits dans la violence sans consentement sans que les personnages ne s’en inquiètent…  

    Un manga classé pour « public averti », mais qui reste très soft malgré tout.


    votre commentaire
  • Le chant de la mer est un dessin animé de Tomm Moore, sortit en 2014.

    Synopsis :Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d'un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite soeur est une selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d'un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers,  et combattre la sorcière pour aider les êtres magiques à retrouver leur pouvoir.

     

    Mon avis :

    Après le très beau Brendan et le secret de Kells, Tomm Moore nous transporte une fois de plus en Irlande avec ces belles légendes. Une fois encore, sa patte graphique est magnifique et apporte toute la poésie à cette histoire. Une histoire simple, mais pleine de magie et d’amour. Le parallèle entre les légendes et les personnages « réels » du dessin animé est bien trouvé. J’ai beaucoup aimé, mais je ne sais pas trop quoi en dire, hormis que si vous ne l’avez pas vu, rattrapez vous ! De toute évidence, Tomm Moore s’impose au côté de Disney et Ghibli dans la réalisation de dessin animé et on lui souhaite de continuer sur cette lancée !

    Cinéma - Le chant de la mer


    votre commentaire
  • Titre : Innocent

    Auteur :Shin'ichi Sakamoto

    Éditeur : Delcourt

    Synopsis tome 1 : Manga qui retrace la vie de Charles-Henri Sanson, bourreau français, officiellement exécuteur des hautes œuvres de Paris, pour la cour du roi Louis XVI et pour la Première République française durant plus de quarante années. Le manga commence alors que Charles-Henri a 14 et commence, bon gré mal gré, à assister son père dans sa tâche de bourreau.

    Manga - Innocent (tome1,2,3)

     

    Synopsis tome 2 : À 14 ans, Charles-Henri Sanson est déjà bien loin de l’innocence qui caractérise les enfants de cet âge. C’est une main encore frêle qui doit administrer la justice sur l’échafaud…
    Dans le Paris de 1753, à la veille de la Révolution, Charles-Henri Sanson n’est âgé que de 14 ans lorsqu’il doit, pour la première fois, monter sur l’échafaud dressé en place de Grève pour procéder, au lieu de son père, exécuteur des hautes oeuvres de Paris, à un supplice.
    Résolu à lutter contre le terrible héritage familial, il décide de progresser vers ses propres idéaux, mais le chemin sera long…

    Manga - Innocent (tome1,2,3)

    Synopsis tome 3 :Le 14 mai 1610, n’écoutant pas les recommandations d’une voyante, le roi Henri IV sortit du palais du Louvre et fut assassiné par François Ravaillac, un fanatique catholique qui lui assena trois coups de couteaux. Ravaillac fut exécuté pour son régicide : il fut tenaillé, des liquides brûlants (huile, souffre, poix) furent versés sur ses plaies, et on l’écartela avant de le couper en morceaux et de brûler ses membres. Aujourd’hui, cela fait 150 ans que l’écartèlement n’a pas été employé pour tuer un condamné à mort. Charles-Henri va devoir s’accomplir de cette tâche sur Robert-François Damiens, coupable de crime de lèse-majesté. Seulement, il ne doit pas juste reproduire le châtiment qui fut réservé à Ravaillac. Il doit faire encore pire pour dissuader toute personne d’agir à l’encontre du roi et faire honneur au rang de sa famille...

    Manga - Innocent (tome1,2,3)

     

    Mon avis sur ces 3 tomes :

    Un manga qui de prime abord peut sembler repoussant puisqu’il suit la vie d’un bourreau. Et pourtant il n’en est rien grâce au trait gracieux et délicat du mangaka. À n’en pas douter, le trait sert vraiment l’œuvre et lui donne toute sa puissance et sa beauté. J’adore le style graphique de ce manga : fluide, léger, des clairs-obscurs magnifiques. Au final, tout sert à rendre beau ce qui peut l’être et permet aussi de souligner l’horreur quand nécessaire.  

    Pour ce qui est de l’histoire sur ces trois premiers volumes, nous suivons les débuts de Charles-Henri Sanson, 14 ans, fils de bourreau et qui doit donc reprendre la profession paternelle. Traité de la vie des bourreaux était un choix audacieux, car le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont mauvaise réputation (et ça se comprends). Mais dans ce manga, traité de façon historique, une découvre la vie de ces gens bien loin des clichés que véhicule le cinéma. Les bourreaux jouissent de privilèges, sont autant ostracisé que « respecté » pour la tâche qu’ils accomplissent. C’est d’ailleurs le parcours du jeune Charles-Henri, doux et sensible (avec des traits très efféminés), pour se sortir de ce monde hideux tout en acceptant son destin. Personnage intelligent et droit dans ces bottes, il s’évertue à suivre cette voie maudite tout en y apportant « de l’humanité » malgré les horreurs qui lui sont demandées. Note spéciale pour la grand-mère Sanson qui est une vraie tortionnaire et assume totalement son lignage.

    Je suis curieuse de découvrir la suite de ce manga.

     


    2 commentaires
  • Titre : L'incroyable voyage de Shackleton : Endurance

    Auteur : Alfred Lansing

    Édition : Les belles lettres

    Synopsis :L’Odyssée de Shackleton et de ses compagnons est l’une des plus sensationnelles de l’histoire de la mer.
    La volonté et l’énergie déployées par cette poignée d’hommes dans leur lutte titanesque contre les forces déchaînées de la Nature ont fait reculer les limites connues de la résistance humaine.
    Le 18 janvier 1915, l’Endurance ayant à son bord une expédition se proposant de traverser à pied le continent antarctique est prise par la banquise sans avoir pu toucher terre. Le 27 octobre suivant, le trois-mâts, peu à peu écrasé par la pression des glaces, est évacué ; les 28 hommes de l’expédition se retrouvent sur un floe, à 2 000 km du plus proche avant-poste. Ils dérivent jusqu’en avril 1916 et peuvent alors mettre à l’eau les trois embarcations de l’Endurance et gagner l’Île de l’Éléphant. Shackleton et cinq de ses compagnons en repartent pour aller, à travers l’océan le plus tempétueux du globe, chercher du secours en Géorgie du Sud, à 800 milles de là. Cet incroyable exploit, dans une embarcation non pontée, est l’un des plus remarquables de l’histoire de la navigation. Parvenus sur la côte sud, Shackleton et deux de ses compagnons ont encore la force d’entreprendre la traversée à pied de la Géorgie du Sud, un effroyable chaos de montagnes et de glaciers, munis d’une simple corde et d’une herminette de charpentier, performance qui ne sera renouvelée que 40 ans plus tard par une expédition dotée de grands moyens. Les trois hommes atteignent le 20 mai 1916 le petit port baleinier de Stromness. Deux jours après les trois compagnons restés sur la côte sud sont sauvés, le 30 août ceux de l’Île de l’Éléphant le sont également.
    Certes, le but de l’expédition n’a pas été atteint. Mais ces 28 hommes ont fait infiniment plus.

    Livre - L'incroyable voyage de Shackleton : Endurance

    Mon avis :

    Si Hollywood faisait un film où des explorateurs voient leur bateau broyé par les glaces, où ils survivent sur la banquise pendant des mois, puis entreprendre une traverser dans des petites baleinières pour attendre une île a des centaines de kilomètres dans l’océan le plus dur au monde, qu’ils réussissent, se séparent pour qu’un groupe atteigne une île encore plus lointaine pour aller ENFIN chercher du secours et que le tout finisse par une happy ending, on crierait à la non-vraisemblance d’une telle aventure…. Et pourtant… Tout est vrai.

    Et cette aventure c’est celle de Shackleton, de ses 27 membres d’équipages et de son navire l’Endurance. Je connais bien cette histoire pour l’avoir plus, relue en roman, BD, vu des films, des documentaires… Mais elle me file toujours le grand frisson ! Tout est tellement incroyable dans ce voyage « maudit ». Les pôles tuent. Mais eux, ils ont survécu. Chaque étape de ce périple aurait pu tuer l’ensemble de l’équipage, mais non. Ils ont été plus forts que TOUT. T-O-U-T.

    Richement documenté, ce livre permet de prendre toute l’ampleur de ce voyage et les conditions extrêmes dans lesquelles elle se déroula. Les chapitres sont courts et le livre est séparé en partie qui découpe l’aventure selon les grandes étapes de celle-ci. On y trouve aussi de nombreuses photos et des cartes pour bien suivre le parcours de ces hommes extraordinaires.

    Une lecture que je recommande pour ceux qui voudraient découvrir cet épisode de la conquête des pôles, qui est certes un échec (la mission de base n’a pas du tout été atteinte), mais qui est LE plus grand exploit de pôle Sud.

     


    votre commentaire
  • Une infusion au bon goût de chocolat. Si j'étais assez dubitative sur le goût chocolat pour une infusion (j'ai déjà goûter des thés au chocolat sympa mais sans vraiment le goût recherché), j'ai été très agréablement surprise. On retrouve la saveur d'un chocolat chaud.

    J'invite donc les amateurs de chocolat à découvrir l'infusion Choco de YogiTea (qui en plus est issu de l'agriculture biologique). On trouve cette marque dans les magasins bio, Monoprix et Leclerc ( et sûrement d'autres, je ne cite que ceux que je sais qu'ils en ont.)

    Infusion Choco


    1 commentaire
  • La grande attaque du train d'or est un film de Michael Crichton (oui oui l'écrivain) avec Sean Connery, Donald Sutherland Lesley-Anne Down

    Synopsis : 1855 : Edward Pierce décide de dévaliser le train qui transporte des lingots d'or destinés à payer les soldats anglais qui se battent en Crimée.

    Mon avis :

    Un film bien sympathique sans être extraordinaire.

    Je dirai surtout que le film a un peu mal vieilli et manque peut-être un peu d’action/suspense. Mais globalement, on ne s’ennuie pas et on suit le parcours des deux personnages principaux pour dévaliser l’or pour la guerre de Crimée dans un train, l’opération ayant la réputation d’être impossible. C’est surtout l’ingéniosité de ce braquage qui mérite un peu d’attention. Un bon divertissement en somme.

    Film - La grande attaque du train d'or

     

    Autres films pour le challenge films de la semaine :

    -Les animaux fantastique : très sympa

    -Assassin's Creed : nul

    -Le pont des espions : super

    -The last Jedi : Carrie est parfaite <3

    -El dorado : "Miguel, tu parles à un cheval !", j'adore !

    -V for Vendetta : le meilleur DC

    -Sherlock Holmes : sympa


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires