• Titre :Les héritiers d'Higashi, tome 1:Okami hime

    Autrice : Clémence Godefroy

    Éditions : Editions du Chat Noir

    Synopsis : Il y a bien longtemps à Higashi, les différentes lignées de bakemono, ces humains porteurs d’esprits animaux et dotés de pouvoirs incroyables, vivaient en harmonie. Mais la guerre les a décimés, et depuis un siècle le clan Odai et les descendants des renards règnent sans partage sur l’archipel, reléguant les autres bakemono aux brumes du passé.

    Ayané, jeune disciple de l’Ordre de la Main Pure, se soucie bien peu de ces légendes. Pleine d’énergie mais peu disciplinée, elle aimerait surtout faire ses preuves au combat. Jusqu’au jour où ses supérieures lui assignent une mission très spéciale : partir au service d’un clan prestigieux dans le nord du pays et veiller sur leur hôte, Numié Dayut, une princesse exilée qui cache un lourd secret.

    Roman - Les héritiers d'Higashi : Okami hime

    Mon avis :

    J’étais impatiente de découvrir la collection Neko  des Éditions sur Chat noir. La couverture est magnifique et l’intérieur soigné.

     Mais au final je n’ai pas été transporté. J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’univers. Pensant tout d’abord à une ambiance Japon 13-14 è siècle, voilà que ça parle d’un train, ambiance plus Meiji ? Donc au final j’ai eu du mal à me représenter les lieux et les ambiances.

    Ensuite, l’histoire se tient, mais j’ai trouvé beaucoup d’éléments prévisibles, pas assez subtils. Certains éléments se voient venir gros comme des maisons. L’intrigue est aussi un peu longue à se mettre en place et le livre commence à devenir plus prenant vers le 3e quart. Vu qu’il s’agit du premier tome d’une trilogie, ceci peut expliquer cela. Ce que j’ai le plus apprécié ce sont les personnages, beaucoup de personnages féminins, des caractères divers et variés. Même si parfois prévisibles. Disons qu’il n’y a pas d’innovation, mais c’est bien fait.

    J’aurai aimé aussi un petit lexique. Car si une personne « non-japonisante » lit ce livre, elle va vite se perdre dans les termes japonais : les yokais, les bakémonon, tanuki, orochi … bred. Même moi je m’y suis perdu un peu.

    Un livre sympa, mais sans plus.

     

     

     


    votre commentaire
  • Titre : Cornik consulting, tome 1

    Auteur : Guillaume Sauvage

    Editions : Nutty Sheep

    Synopsis : Vascan est la preuve que l’on peut tout rater dans sa vie... y compris sa mort. Paresseux, alcoolique, obsédé, cynique et suicidaire, il est pourtant recruté par un étrange personnage dans une entreprise dynamique qui en veut. Il n’y a pas besoin d’être damné pour travailler à Cornik Consulting, mais ça aide !

    Cornik Consulting, épisode 1

    Mon avis :

    À n’en pas douter, le point fort de cet épisode, c’est la narration. J’adore le ton : sarcastique, noir, cynique… Personnellement je trouve ça très drôle et on s’attache vite au principal protagoniste. Gros looser dépressif. Après je trouve les personnages un peu clichés. J’attends de voir la suite pour juger l’histoire, car si on voit les choses se dessiner, je m’attends à des retournements de situations.

    En tout cas, ce premier épisode se lit bien, il est assez addictif.


    votre commentaire
  • Titre : Voyage en terres sauvages - épisode 1 et 2

    Autrice : Tiphaine Levillain

    Éditions : Nutty Sheep

    Synopsis : Le Nouveau Continent a été découvert par hasard. Aussitôt envahi par des hordes de colons, une nouvelle civilisation cosmopolite articulée autour de l'élevage s’y est installée, au détriment des populations qui vivaient déjà là.
    Les Terres Sauvages s'étendent au nord, loin des quelques régions colonisées. Là-bas, les autochtones vivent encore libres, aux côtés des esprits de la nature.

    Kirkima Latross, exploratrice lutine connue et reconnue pour ses nombreuses aventures, se rend pour la première fois sur le Nouveau Continent pour y mener des recherches d'ordre privé...

    Voyage en terres sauvages - épisodes 1 et 2

    Mon avis :

    Vraiment une super petite découverte.

    Le texte oscille entre journal intime et narration classique sur l’expédition d’une jeune aventurière. Souvent, le risque avec des textes courts c’est d’être trop succinct et superficiel. Ce n’est pas du tout le cas ici. Les descriptions sont juste ce qu’il faut pour se plonger dans l’univers sans alourdir le format court. La plume de l’autrice est vraiment agréable et fluide.

    L’héroïne est vraiment très sympathique et sait ce qu’elle fait. On est face à un personnage qui tient la route. Les personnages secondaires sont aussi vraiment bien intégrés et divers. J’aime beaucoup l’univers, j’ai juste un petit doute dès le début sur « l’échelle » de taille des personnages… ce qui me perturbe un peu.

    Je lirai la suite très certainement, car j’ai envie de suivre cette expédition féérique !

     

     

     


    votre commentaire
  • Titre : Passager clandestin : l'extraordinaire aventure d'un jeune homme en Antarctique

    Autrice : Laurie Gwen Shapiro

    Éditions : Paulsen

    Synopsis :  Depuis son enfance, Billy Gawronski ne rêve que d'une chose : partir en expédition avec ses héros, les explorateurs des pôles. Quand il a vent du projet de l'amiral Byrd - être le premier à prendre des photos aériennes du pôle Sud -, il est déterminé à faire partie du voyage. Mais il a 17 ans, et besoin de l'autorisation de son père, qui la lui refuse. Obstiné, Billy décide qu'il partira envers et contre tout.
    C'est ainsi que le 24 août 1928, le jeune homme traverse l'Hudson à la nage et monte clandestinement à bord du City of New York. Il débarquera en Antarctique en décembre 1928. À son retour, « Billy le clandestin » devient la nouvelle coqueluche des médias.

    Biographie - Passager clandestin

    Mon avis :

    Un livre intéressant, mais à qui il manque un souffle épique.

    Je pense que ce livre souffre comme beaucoup de livre écrit par des journalistes américains, d’un souffle épique. Le début de la biographie est long et laborieux, car on a le droit à toute la vie du père et en partie de la mère. Si cela aide à comprendre le garçon, on se perd dans des détails inutiles et dans une précision pas nécessaire. De même tout au long du livre où certains passages sont longuets, car il n’apporte pas grand-chose au récit.

    Dès que l’on entre dans le vif du sujet cela devient plus intéressant et en effet quelle aventure pour ce jeune homme. Même si on découvre vite qu’être passager clandestin sur cette expédition n’a « rien eu d’exceptionnel ». C’est d’avoir pu rester à bord et aller en Antarctique qui l’a été. Cette biographie sonne comme un parcours initiatique d’un jeune garçon rêveur vers un marin accompli.

    Pour résumé, une jolie aventure humaine, mais qui manque un peu de piquant dans son écriture pour la rendre passionnante.


    votre commentaire
  • Titre : Juge Bao et le roi des enfants

    Auteurs : Patrick Marty et Chongrui Nie

    Éditions : Fei

    Synopsis : Le meurtre de la belle courtisane nuage rouge est-il l'œuvre d'un tueur en série ? Et qui est ce mystérieux roi masqué qui ordonne aux enfants des rues de racketter les notables de la ville ? Le juge Bao fait halte dans une petite cité sans histoire du nord de l'empire pour y découvrir sa face cachée, sombre et sanglante...

    BD - Juge Bao et le roi des enfants

    Mon avis :

    Une nouvelle enquête du juge Bao, qui est la suite directe du premier tome en y ajoutant un mystère autour d’enfants des rues. C’est toujours dur de parler beaucoup d’une BD qu’on a bien aimée. J’aime les mystères des meurtres et l’ambiance de cette BD. Vraiment à découvrir !


    votre commentaire
  • Titre : The ancient magus bride, tome 3

    Autrice : Koré Yamazaki

    Éditions : Komikku

    Synopsis : les Slay Vega disposent d'un pouvoir immense ... Mais en contrepartie, ils portent un funeste destin sur leurs épaules. Chisé se retrouve aux prises avec le magicien à l'origine de la souillure d'Uthar ! Blessée, elle tombe inconsciente ... C'est alors qu'Elias révèle la puissance associée à son ancien surnom, celle du Pilum Murialis !

    Manga - The ancient magus bride, tome 3

    Mon avis :

    Dans ce tome, on découvre la véritable apparence d’Elias. Et elle est classe.

    Le principal antagoniste est aussi bien dévoilé et comme souvent sur les récits à thématique alchimique, c’est la figure interdite de la chimère et de sa création qui est le centre de l’affrontement. 

    Concernant Chisé, elle avant petit à petit dans cet univers et apprend à maitriser ces pouvoirs et son passé revient aussi à la surface.

    De nombreuses nouvelles créatures magiques font leurs apparitions, démontrant les connaissances de l’autrice sur le sujet.

    J’avoue cependant avoir du mal à savoir où va l’histoire, car tout avance un peu au compte-goutte et beaucoup de choses sont ambiguës.


    votre commentaire
  • Titre : Western Valley, tome 1 : Chicanas

    Auteurs·trices : Di Giorgio, Mormile et Lecloux

    Éditions : Soleil

    Synopsis :  États-Unis d’Amérique, seconde partie du 19ème siècle.
    Pendant que Lee Cutter, cow-boy reconverti en garde du corps, arpente un vieil Ouest encore mal civilisé en compagnie d’Elisa Fergusson, une jeune fille de bonne famille, une mystérieuse bande de tueurs sème la terreur à Silvertown. Les bandits s’amusent à terroriser les fermiers et vachers, leur extorquant une importante rançon, sous peine de faire de cette ville un cimetière… Mais ce n’est qu’une diversion. À peine les bandits reçoivent ils l’argent qu’ils le brûlent ! Et pour cause ! Ce n’est pas après quelques billets que ces chacals courent, mais après un but bien plus important. Mais lequel ?
    Une seule personne semble capable de les arrêter, avant qu’ils ne plongent le pays dans le chaos. Cette femme au passé mystérieux a un profi l particulier : tueuse à gage. Et un nom : Chicanas.

    BD - Western Valley, tome 1

    Mon avis :

    Un premier tome qui ne m’a pas convaincu. L’intrigue n’est pas assez intéressante ni vraiment bien ficelée pour qu’on s’y attache. Même si l’héroïne est vraiment sympa avec son caractère bien trempé et sa liberté. Le mystère sur son passé fait un peu flop.

    Dommage

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique