• Roman - Point Zéro d'Antoire Tracqui

    Titre : Point Zéro

    Auteur : Antoine Tracqui

    Éditeurs : Critic

    Synopsis : 1938. Italie. Dans les rues de Palerme, un jeune fuyard tente d’échapper à la police secrète de Mussolini. Dans sa main, une mallette dont le contenu semble exciter bien des convoitises.

    1944. États-Unis. Sur une route poussiéreuse du Middle West, trois hommes d’exception jettent les bases d’un projet qui pourrait bien changer l’issue de la guerre. De nos jours. Caleb McKay, un ex-SAS reconverti dans les missions de sauvetage à risque maximal, est recruté par un milliardaire excentrique pour rejoindre un point bien précis du littoral Antarctique où, quelques jours auparavant, un satellite espion a fait une incroyable découverte.

    Très loin de là, au fin fond de la Russie, un vieil homme interrompt prématurément sa partie de chasse pour se mettre lui aussi en route...

    Du tréfonds du sous-sol africain aux pentes de l’Etna en passant par les côtes désolées du continent austral s’enclenche une course contre la montre à la recherche d’un des secrets les mieux gardés de l’Histoire.

    Roman - Point Zéro d'Antoire Tracqui


    Mon avis :

    Enfin j’ai fini point zéro ! La lecture fut longue, il faut dire que l’animal fait 900 pages ! C’est un très bon PREMIER roman. Si tous les premiers romans étaient comme celui-ci, le thriller serait à l’apogée de son art. Mais comme tout premier roman, il y a quelques défauts, et j’vais commencer pas ça.

    Je vais d’abord faire une remarque « pratique » : le livre est lourd. Oui lourd et gros à tenir en main, et j’avoue que c’est pas super agréable quand on aime lire beaucoup, car on se fait mal au poignet ou alors on change de position régulièrement. Peut-être qu’un découpage en deux tomes aurait évité ce simple désagrément « technique ». Concernant le texte en lui-même, deux choses m’ont déplu. En premier il s’agir de la cyclicité de l’action. Les temps « morts » et actions se succèdent de façon trop cyclique et donc on finit par anticiper l’action en se disant : ha va se passer un truc grave bientôt. Et je trouve ça dommage d’en venir à anticiper les choses. L’autre chose qui n’a déplu et qu’empêche aussi de s’attacher un peu aux personnages, c’est qu’ils sont TOUS les MEILLEURS des MEILLEURS parmi les MEILLEURS. Alors oui, vu l’équipe on sait que ce ne sont pas les ploucs du coin, mais le fait qu’ils le soient tous devient vite pénible, car on sait aussi qu’ils s’en tireront, car ce sont les BEST des BEST. Personnellement j’ai vraiment lâché lorsqu’ils rencontrent 2 scientifiques qui ont… 6 doctorats à eux deux…ouais ouais … là j’ai trouvé qu’Antoine Tracqui allait trop dans l’extrême. Et le résultat est qu’on s’éloigne des personnages, car ils sont trop parfaits.

    Bon, venons en au reste qui est très très bien. Puisque je parlais des personnages, continuons sur eux. L’auteur nous offre une galerie très riche et diversifiée de personnages et on n’aura aucun mal à trouver un chouchou parmi eux. Ma préférée est Poppy ! J’adore ! Une brute sans manière, mais avec son petit cœur quand même. Merci pour les moments de bonheur que j’ai passés avec elle ! Bien qu’Antoine Traqui ait fait des efforts, le roman manque quand même de personnages féminins (oui je sais je fais ma chieuse là), et à part Poppy, j’ai trouvé que Gretchen et les autres font un peu plus « aide au bon moment » que véritablement présente dans l’action.

    L’histoire est bien ficelée, et là j’assume : Antoire Tracqui vous êtes un vil connard de finir tous vos chapitres en cliffhanger ! Rien de plus pénible lorsqu’on lit le soir et qu’on doit attendre le lendemain soir pour avoir la suite ! Donc oui, le livre est prenant ! On sent que l’auteur a travaillé méthodiquement son texte et qu’il maitrise son sujet. Les amateurs de technicités seront ravis d’avoir des descriptions d’avions, armes, navires, etc.… bien que parfois ça alourdisse un peu le texte et qu’on aimera plutôt la suite de l’aventure que des paragraphes de descriptions. Mais cela renforce la minutie de l’auteur sur son roman. Il est un peu dur de parler de l’intrigue elle-même sans révéler des éléments importants, mais sachez que vous ne démoderez pas pour 1) savoir ce qu’ils cherchent et 2) s’ils vont le trouver.

    Bref, un très bon premier roman que les amateurs de thrillers pleins d’actions aimeront à n’en pas douter !


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :