• Roman - L'oeillet vert

    Titre : L’œillet vert

    Auteur : Robert S Hichens

    Éditeurs : Les moutons électriques.

    Synopsis : Oscar Wilde dans toute sa splendeur  : lorsqu’en 1894 ce roman fut publié anonymement, tout le monde se demanda qui en était l’auteur, mais personne n’eut le moindre doute quant à l’identité des protagonistes, Oscar Wilde et lord Alfred Douglas.
    Roman à clef, comédie mordante sur le «  Mouvement Esthétique  » et portrait au vitriol de la société des Yellow Nineties, les années 1890 anglaises et leurs scandales, cet œillet vert (du nom de la fleur qui servait de symbole aux gays de l’époque) constitue un inédit et précieux témoignage sur Wilde et son entourage, par l’un de ses proches, traduit pour la première fois en langue française.

    Journaliste et romancier, surtout renommé pour ses nouvelles de fantastique, Robert S. Hichens (1864-1950) faisait partie des connaissances d’Oscar Wilde qui notaient ses réparties. Mais contrairement à beaucoup d’autres, Hichens conserva pour lui ces aphorismes et déclarations fracassantes, afin d’en alimenter ce roman, qui rencontra un beau succès de scandale à son époque.

     

    Roman - L'oeillet vert

     

    Mon avis :

    Merci à Babelio et aux Moutons Electriques pour ce livre au format original (presque carré).

    Comme je connais assez bien Oscar Wilde et son époque, j’étais curieuse de livre cet ouvrage. J’aime beaucoup le style et le côté absurde de certaines réflexions. Je suis sur que si on regardait de plus près on trouverait le tout et son contraire. L’histoire est assez simple puisqu’on retrouve un groupe de personnage mondain londonien partant une semaine à la campagne et dont l’un des buts est de coller deux protagonistes ensemble.

     Il est très facile d’identifier Oscar Wilde et Alfred Douglas dans le livre, si on connait les connais un peu et j’y au pris un vrai plaisir à lire leurs digressions.

    Le livre peut se lire même sans connaissance sur ceux deux personnes, mais il est certain que le lecteur passera à côté du parfum de scandale qui entoure le livre s’il ne connait pas l’époque et son hypocrisie.  

    Bref un roman sympathique, mais dont le fond peu échapper aux lecteurs novices de cette période.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Mai à 16:06

    Je viens de voir "Les procès d'Oscar Wilde" donc je connais bien l'histoire d'Oscar Wilde et Alfred Douglas, je viens de comprendre pourquoi Oscar Wilde arbore un oeillet vert dans presque toutes les scènes !! Un livre qui me parle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :