• Titre : Les puissances de Nilgir, tome 1 L'oeil de Tolmuk, tome 2 Les sphères de Kumari

    Autrice : Anaïs La Porte

    Editeurs : tome 1 : l'ametlièr, tome 2 yucca éditions

    Synopsis tome 1 :Le voyage avait pourtant bien commencé. Une simple croisière, voilà ce qu’était pour le Vogue-Espérance la traversée jusqu’à Nilgir, le royaume le plus fermé au monde, où chacun, disait-on, pouvait expérimenter la Puissance cachée en lui.
    Malheureusement d’étranges forces se déchaînent et Léonie, Line, Owen et Maël, vont devoir affronter la volonté destructrice implacable qui vise l’un d’entre eux et pourrait tous les emporter.
    La route est désormais semée d’embûches pour arriver à Nilgir. À travers des mers infestées de pirates, des déserts brûlants aux violentes tornades et des hautes montagnes où vivent, paraît-il, d’étranges hommes volants, les quatre adolescents arriveront-ils à destination ?

    Romans - Les puissances de Nilgir : tome 1 et 2

    Synopsis tome 2 : Au terme d’un voyage riche en événements, Line, Léonie, Maël et Owen parviennent au royaume de Nilgir. Accompagnée de ses trois amis, la princesse
    redécouvre la magie de son royaume, les Puissances. Elle n’a qu’une hâte : retrouver son père qu’elle n’a pas vu depuis dix ans. Mais une fois arrivés à Écrin, la capitale,
    tous quatre ne découvrent qu’une vaste esplanade vide. Où sont passés les habitants ?

    Romans - Les puissances de Nilgir : tome 1 et 2

    Mon avis sur le tome 1 :

    Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce livre. Un aventure fantasy jeunesse, c’est souvent vite cliché, surtout chez des éditeurs peu connus (et même chez des éditeurs connus d’ailleurs). Mais j’ai été agréablement surprise. Sans révolutionner le genre ou faire preuve de grande originalité dans le fond, ce premier tome est très agréable. Il est bien écrit, fluide même si parfois un peu « cyclique ». Les personnages sont attachants, l’autrice a fait attention à ce que ces 4 personnages principaux soient tous traités de façon égale et paritaire.  On se laisse prendre dans la lecture. J’avoue avoir deviné le retournement final, mais après tout c’est un roman jeunesse donc peut être pas assez subtil pour moi.

    En tout cas, si vous avez envie d’une vraie aventure (et pour une fois pas une romance dissimulé sous le couvert d’aventure), je vous conseille de vous y lancer.

     

    Mon avis sur le tome 2 :

    Le début de ce second tome est un peu plus lent. Il y a beaucoup moins d’aventure dans ce second volet, mais plus d’intrigues même s’il n’y a pas trop de grande surprise à mon goût (c’est un roman jeunesse). J’avoue ne pas avoir grand-chose à dire sur ce second volet qui est la continuation direct du premier. Le style est toujours agréable et fluide à lire.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ce weekend à de nouveau lieu le "Weekend à 1000" organisé par la blogeuse Lilibouquine.

    J'ai déjà tenté l'expérience plusieurs fois sans jamais y arriver. Je pense que ça sera pareil ce weekend puisque je doit jongler avec ma thèse, mais ça me fera du bien.

    J'ai choisi de lire deux livres jeunesse : Les puissances de Nilgir (tome 1 et 2), et pour compléter le tout, finir le cycle de mars (enfin si je commence déjà le Guerrier de Mars je serai contente !).

    Bilan : 700 pages de lu ! Objectif perso atteins

    Weekend à 1000 : nouvelle tentative


    votre commentaire
  • Peu d'activité sur le blog, la saison de terrain m'ayant bien fatiguée et accaparée, et maintenant la rédaction de la thèse est chronophage !

    Malgré tout, j'essaie de me garder un petit havre de paix en écrivant (autre chose que ma thèse). Avec Xian Moriarty, nous nous sommes lancé dans un petit défi écriture : une histoire de pirate. Cette aventure à quatre mains  est surtout un exercice puisque nous écrivons un petit peu chaque jour ... sans nous concerter ! En effet, le but du jeu est d'écrire un récit sans trame pré-établis et surtout sans communiquer l'une avec l'autre ! Improvisation, adaptation et imagination ! Le point de départ étant le suivant : un oeuf de tortue dans une bouteille !

    Vous pouvez donc suivre les aventures de Morann et Jia sur Wattpad et Scribay .

    Bonne lecture à tous

    Cet été, c'est pirate !


    votre commentaire
  • Titre : La révolution, le féminisme, l'amour et la liberté

    Autrice : Alexandra Kollontaï

    Éditeur : le temps des cerise

    Synopsis :« Pour supprimer la bureaucratie nichée dans les institutions soviétiques, nous devons d'abord nous débarrasser de la bureaucratie dans le parti lui-même. »
    Alexandra Kollontaï, un nom aujourd'hui un peu oublié. Cette femme politique russe puis soviétique a pourtant beaucoup contribué aux nombreux débats sur le féminisme engagés depuis le début du siècle. Dans les années 1970, au moment où le féminisme en France est au plus fort, ses textes sont publiés en français, presque introuvables à présent.
    Cette femme élégante au port aristocratique ne cessera toute sa vie de se battre et d'intervenir pour la libération des femmes et développera l'idée de « l'amour-camaraderie ».
    Ses théories sur la morale sexuelle et l'amour libre, sa vie amoureuse mouvementée apporteront de l'eau aux moulins de ses détracteurs qui la qualifieront de débauchée. Ses conférences sur la libération des femmes, données en 1921 à l'Université Sverdlov, sont éclairantes à plus d'un titre sur le féminisme, l'amour mais aussi l'importance de la place des femmes dans la Révolution. Mais Alexandra Kollontaï a plus d'une corde à son arc. Ses textes pour « l'opposition ouvrière », ses interventions en tant que diplomate habile, sa connaissance du mouvement ouvrier finlandais et russe en font une femme politique à part entière. Elle s'essaie même à la littérature.
    Ce choix de textes embrasse les multiples facettes de cette femme au destin exceptionnel. Décriée et adulée en son temps, son élégance légendaire se retrouve dans son écriture. Cet ouvrage apporte un éclairage particulier sur ce grand moment qui a marqué l'histoire du XXe siècle, la Révolution d'Octobre, et sur l'histoire du féminisme.

     

    Livre - La révolution, le féminisme, l'amour et la liberté

     

    Mon avis :

    Depuis le temps que je cherchais les textes d’Alexandra Kollontaï, je remercie le temps des cerises et Babelio pour ce masse critique.

    Ce livre se découpe en 3 parties, une première sur la révolution, la seconde sur le féminisme et la 3e sur la liberté sexuelle.

    Ma connaissance de la révolution russe se limite à ce qu’on apprend à l’école, c’est-à-dire la base. Mais j’ai trouvé cette première partie très intéressante et une partie de son discours est, à vrai dire, toujours d’actualité selon moi. La façon dont une classe dominante spolie une classe laborieuse, etc. …

    La seconde partie, sur le féminisme est « un peu » dépassée, mais pareil, certaine chose, liée à un féminisme de classe est toujours d’actualité. Et la difficulté de trouver les textes de cette autrice montre une fois encore que l’Histoire a oublié les femmes et que leurs rôles dans la société, c’est certes amélioré,  mais reste encore en dessous de la classe dominante masculine.

    La troisième partie est sur la liberté sexuelle, mais bien qu’elle soit très joliment écrite, je la trouve « littéraire » pour être vraiment claire pour les masses à laquelle elle doit s’adresser. Mais ses notions d’amour camaraderie est une notion intéressante.

    Dans tous les cas, les textes sont très bien écrits et clairs (sauf pour la dernière partie).

     


    votre commentaire
  • Un article un peu spécial aujourd’hui puisque j’ai été contacté pour faire une chronique sur un documentaire « Voyages sous nos pieds » réalisé par Vincent Amouroux et qui vient de sortir en DVD. Je remercie la société de diffusion Zed pour cette demande et leur confiance.

    Synopsis :

    Le sous-sol est un univers inédit, jamais exploré. Nous voulons parcourir ce monde, en y plongeant à la verticale. Au cours d’un voyage spectaculaire, nous découvrirons les arcanes de la grande machinerie souterraine au travail.

    Ses différents locataires, en action, nous révèleront le fonctionnement du moteur caché de la planète et les perspectives renversantes qu’il ouvre sur les origines de la vie.

    Bande annonce par ici

    Il s’agit de 2 épisodes de 52 minutes, le premier portant sur la faune du sol et son activité biologique et le second concerne les grottes et les gouffres.

    Concernant le premier, c’est celui où j’ai le plus appris étant donné que je ne connais que peu « le sol » sur lequel nous marchons. Vers (ronds ou plats), activitée bactérienne en lien ou non avec les plantes, etc.… il y a toute une vie à foison dans le sol. On comprend le rôle essentiel de toute cette faune et microfaune dans la formation des sols. Les images sont très belles, les animations bien faites même si parfois j’ai trouvé la musique un peu angoissante. De très bons intervenants qui expliquent bien et simplement.

    Le second touchait des sujets plus familiers puisque les grottes sont plus « banales ». Des chauves-souris, aux protées et insectes, on découvre toute une faune fantastique et passionnante. Mais la partie la plus spectaculaire de cet épisode est la découverte de bactéries à très grandes profondeurs ET dans les minéraux ! Une vraie découverte et j’espère que cela suscitera la curiosité de tous ! Une vraie découverte pour moi et j’espère pouvoir en apprendre plus !

    Ces deux documentaires sont vraiment très intéressants et très accessibles à un large public. Pas besoin d’y connaitre quoique ce soit pour bien comprendre et apprécier ces deux films. Tout à fait accessible à un jeune public, donc amis professeur.es, voilà de quoi susciter peut-être quelques vocations chez vos élèves.

    Encore merci à Zed pour cette proposition et leur confiance. Plus d'informations sur le site de Zed

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires