• Manga - Golden Kamui, tome 1

    Titre : Golden kamui, tome 1

    Auteur : Satoru Noda

    Éditions : Ki-oon

    Synopsis :Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du 20ème siècle. Surnommé " l'Immortel ", il a survécu aux pires batailles menées dans la région la plus sauvage du Japon : Hokkaido. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou... C'est alors qu'il apprend l'existence d'un fabuleux trésor de 75 kilos accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Mais le trésor a été volé, puis caché, par un homme enfermé dans la pire prison de Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages, inscrits sur la peau-même de criminels évadés...
    Pour Sugimoto, la chasse au trésor est lancée ! Mais à lui seul, il a peu de chance de s'en sortir. A peine sa quête commence-t-elle qu'il manque de peu de se faire déchiqueter par un ours brun ! Il ne doit la vie qu'à l'intervention providentielle d'Ashiripa, jeune indigène liée aux tenants originels du butin. Ils décident de faire équipe pour affronter les nombreux dangers qui les guettent sur la route pour l'or des Aïnous...

    Manga - Golden Kamui, tome 1

    Mon avis :

    Une aventure qui risque de ne pas être de tout repos. Dans un environnement sauvage, le jeune Sugimoto se lance à la poursuite d’un trésor. Mais pas si simple sur cette île d’Hokkaido qu’il connait mal. Heureusement, il pourra compter sur Ashiripa, une jeune aïnou (peuple local) pour l’épauler et trouver les lascars ayant les morceaux de carte qui les mèneront au trésor.

     

    De toute évidence, le point fort de ce manga n’est pas son héros ni sa chasse au trésor, mais la culture aïnou qui inonde ce manga. Tout est fait pour nous faire découvrir cette culture « japonaise » du Nord qui n’a rien à voir avec le reste du Japon. Et la jeune Ashiripa est vraiment le meilleur personnage du manga. J’adore son pragmatisme et sa débrouillardise. Elle n’a pas froid aux yeux ! L’aventure de Sugimoto aurait tourné court sans elle. Rien que pour l’apport culturel sur le peuple aïnou, ce manga mérite d’être lu.

    J’attends de voir comment ces deux-là vont se dépêtrer du bourbier dans lequel cette chasse au trésor va les mener.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :