• Livre - Tarkin

    Titre : Tarkin

    Auteur : James Luceno

    Éditeur : Pocket

    Synopsis:

    Militaire hors pair et autoritaire, Wilhuff Tarkin s'est laissé séduire par le projet politique du chancelier Palpatine. Instaurant avec zèle la domination de son maître, il est devenu l'amiral Tarkin, Grand Moff de l'Empire, bras droit de l'Empereur, et sa main de fer.

    A la tête du projet de l'Etoile de la Mort, il crée l'arme qui assoira la suprématie impériale. L'Empereur l'a chargé d'anéantir la Résistance. Tarkin ne doute pas que son sang-froid tactique allié à l'impitoyable pouvoir Sith de Dark Vador mettra à genoux leur ennemi.

    Livre - Tarkin

    Mon avis :

    Première lecture de l’année et première lecture décevante.

    J’adore le personnage de Tarkin (Peter Cushing fan bonsoir !) et j’étais ravie de ce roman sur le Grand Moff le plus terrible de la galaxie. Et on peut dire que l’enthousiasme a vite fait plouf. Quand on pense à Tarkin on s’attend à avoir un roman subtil plein de retournement et de trahison (vu que tous les leaders de l’Empire se détestent les uns les autres, et vu le coup de pute qu’il fait à Ahsoka Tano, etc.. ). Mais non. Au lieu de ça, on se tape un Tarkin peu crédible, qui se fait chiper son vaisseau comme une buse et qui passe le roman à courir après les voleurs. Je passe sur les petits flash-back sur sa jeunesse qui auront pu être super intéressants mais qui sont d’une rare niaiserie. Tous ces retours en arrière pour nous dire quoi ? Tarkin est un prédateur ? Non mais youhou quand tu lis Tarkin, TU SAIS que c’est un prédateur dont les dents transpercent l’étoile noire sur tout son diamètre !

    Ne parlons même pas de Vador et l’Empereur qui sont d’un plat… Enfin un peu comme tous les personnages d’ailleurs. On peut juste saluer l’effort de l’auteur de féminiser le roman en incorporant quelques femmes officières et protagonistes dans l’affaire.

    Aucun rebondissement, tout tombe dans la gueule du lecteur comme un vers dans la gorge d’un poussin amené par sa mère. Une lecture plate et sans rythme.

    J’ai quand même apprécié la volonté de l’auteur (et son travail) pour que le personnage fasse référence à ses aventures dans les épisodes de The Clones Wars.

    Peut être que ma vision du personnage est très biaisée, mais je n’imagine pas DU TOUT, Tarkin piloté un chasseur ou Tarkin racontés sa vie à Vador (oui oui on se tape une petite causette sur la jeunesse de Tarkin)… Donc vraiment je n’ai jamais réussi à m’immerger dans ma galaxie lointaine très lointaine.

    Vraiment dommage, heureusement qu’il tient bien plus la route dans Rogue One.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :