• Livre - Noire Neige

    Titre : Noire Neige

    Auteur : Nicolas Skinner

    Editeurs : Nats Editions

    Synopsis : Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d'Isulgaar.
    Trente-et-une années plus tard, le Nord de l'île prospère grâce à un nouveau roi autoritaire, alors que la famine guette le Sud, livré à lui-même. Entre eux, le centre de l'île est devenu une terre de pillards et de hors-la-loi.
    Tandis qu'au Sud, la haine de ce roi qui les a délaissés attise les tensions et les velléités de conquête, au Nord se profile un complot machiavélique qui risque de bouleverser l'échiquier politique du royaume. Mais ni le Sud ni le Nord ne se doutent que l'apparition d'une mystérieuse neige noire pourrait bien marquer la renaissance d'Isulgaar... ou plonger l’île dans les ténèbres.

     

    Livre - Noire Neige

     

    Mon avis :

    Une très belle découverte.

    C’est mon premier livre de cet auteur et dans cette maison d’édition et je n’ai pas été déçu. D’abord la couverture est superbe. C’est toujours agréable même si cela ne change pas la qualité d’un récit.
    L’histoire est une alternance de points de vue de différents personnages. C’est bien fait et assez complexe pour qu’on accroche sans non plus se perdre. Une trame assez originale en fantasy puisqu’on n’est pas dans la « quête » a proprement, mais dans l’exode d’une population.

    Le style de l’auteur est parfaitement lisible, simple et bien décrit. La lecture est fluide et les chapitres courts permettent de faire une pause de la lecture quand on en a besoin.

    Il y a cependant 2 défauts selon moi. La première c’est le manque ahurissant de personnage féminin. Oui il y a des femmes, mais les « femmes de », « filles de », etc. et AUCUNE ne joue un rôle dans l’intrigue. AUCUNE. Je ne considère pas le fait de détenir un secret et de le révéler comme était actif, d’autant plus qu’une fois qu’elle la fait, le personnage redevient juste une « femme de ». Pendant un temps j’ai cru que cela allait changer, mais non. Elles ne servent à rien hormis à séduire et parler… C’est vraiment dommage qu’en 2015 un auteur ne sache pas (ne veux pas ?) intégrer au moins UN personnage féminin actif. Vraiment une grosse déception de ce côté.

    Les personnages masculins eux sont vraiment bien, intéressants, divers et varier.

    Ensuite j’ai trouvé la fin un peu rapide avec une impression de bâcler. C’est très dommage, car la complexité du roman pouvait laisser espérer mieux.

    Hormis ces deux points, l’auteur a su créer son univers, ses règles et a intégré de la complexité dans les intrigues et les personnages.

    J’attends la suite avec impatience, en espérant que des personnages féminins feront leur apparition.

     

     

    Livre - Noire Neige

    Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 18:19
    Doris

    Ca m'a l'air intéressant !
    Bon, dommage que la femme n'ait aucune place ici... mais l'univers m'attire. Je note.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :