• Titre : Le cycle de Mars (La princesse de Mars, les Dieux de Mars, le Guerrier de Mars, Thuvia vierge de Mars et Echecs sur Mars)

    Auteur : Edgar Rice Burroughs

    Editeur : Omnibus

    Synopsis : Projeté mystérieusement sur la planète Mars, John Carter découvre un monde merveilleux mais aussi terrifiant. Fait prisonnier par les terribles hommes verts de Thark, il tombe amoureux d'une belle captive, Dejah Thoris, la princesse d'Hélium. Et ensemble, ils s'évadent, mais... au-delà des murs rôdent des créatures monstrueuses et des dangers inconnus ! L'univers flamboyant de Edgar Rice Burroughs, l'inoubliable créateur de Tarzan.

    Livre - Le cycle de mars (integral 1)

     

    Mon avis:

    Merci à Babelio et Omnibus pour ce livre. Il faut avouer que lire pas loin de 900 pages en 30 jours en période de Nöel sans vacances c’est pas toujours simple. J’avoue qu’il me reste quelques pages.

    J’étais curieuse de découvrir ce cycle et cet auteur, le père de tarzan, surtout après la très mauvaise presse du film inspiré de ces nouvelles (film que je n’ai pas vu encore).

    Il faut un moment pour s’habituer au style de l’auteur et à l’écrire à la première personne, mais dès que cette habituation est faite, on plonge totalement dans l’univers de Mars. J’ai été très surprise de la richesse de l’environnement et des descritpion alors qu’elles sont peu nombreuses. On s’immerge vraiment dans cet univers qui n’a pas vieillit. Les personnages sont très attachants et on aimerai vivre des aventures avec eux.  J’ai été aussi surpris de la présence de nombreux personnages féminins pour des nouvelles écrites à des époques loin de leur laisser de la place, mais Dejah, Sola, Thuvia … sont vraiment sympa et pas si sexiste que cela.

    Ce que je pourrai reprocher à ces différentes nouvelles, c’est un peu la répétitivité des péripéties. Parfois ca traine en longueur et on sait que le personnage ne mourra pas et qu’un énième retournement de situation va le sauver. Quoi qu’il en soit, les aventures sont riches et haletantes !

    Il ne faut pas louper les aventures de John Carter ! Vraiment à lire


    votre commentaire
  • Je suis fière de vous annoncer la publication de ma nouvelle "Lignage" dans le 2e volume de Vampires des Origines chez Lune Écarlate Éditions.

    Vous pouvez vous procurer les versions papier ici :

    -Livre 1

    -Livre 2

    Et les versions numériques ici

    -Livre 1

    -Livre 2

     

    Et bonne surprise, les deux volumes ont été pré-sélectionnés pour le prix Masterton

     

    Bonne lecture !

     

     


    votre commentaire
  • Titre : la brigade des loups episode 5

    Auteur : Lilian Peschet

    Editeur : Voy'el Edition

    Synopsis : 2020. L'épidémie de lycanthropie sévit en Europe depuis près de trente ans. La Roumanie est l'un des pays les plus en pointe concernant la recherche sur ce rétrovirus, mais aussi l'un des rares où les lupins ont le droit de vivre dans la société.Sous certaines restrictions.Pour s'occuper des crimes lupins, des unités de polices spéciales exclusivement composées de malades ont été créées.On les appelle les Brigades des loups. Pendant que Mikaï et Vasile fuient à travers la Roumanie, Yakov et Pavel se retrouvent en Moldavie. Chacun de leur côté, ils vont découvrir une bien sinistre situation. Qui sont ces loups géants, portés par la rage, qui attaquent sans relâche les lignes de défense de l'armée ? Y a-t-il seulement un moyen pour les membres de la Brigade de survivre à la Moldavie ?

    Livre - La brigade des loups episode 5

    Mon avis :

    Dans cet épisode, nous ne suivons que deux des membres de notre brigade. Si pour les épisodes précédents je trouvais que le format passait « trop » vite, pour celui-là c’est parfait. L’action se prête à un rythme rapide sans fioriture.  De plus nous allons de révélations en révélations. J’ai beaucoup aime et je vais vite lire le 6e épisode.

    Livre - La brigade des loups episode 5


    votre commentaire
  • Titre : Noire Neige

    Auteur : Nicolas Skinner

    Editeurs : Nats Editions

    Synopsis : Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d'Isulgaar.
    Trente-et-une années plus tard, le Nord de l'île prospère grâce à un nouveau roi autoritaire, alors que la famine guette le Sud, livré à lui-même. Entre eux, le centre de l'île est devenu une terre de pillards et de hors-la-loi.
    Tandis qu'au Sud, la haine de ce roi qui les a délaissés attise les tensions et les velléités de conquête, au Nord se profile un complot machiavélique qui risque de bouleverser l'échiquier politique du royaume. Mais ni le Sud ni le Nord ne se doutent que l'apparition d'une mystérieuse neige noire pourrait bien marquer la renaissance d'Isulgaar... ou plonger l’île dans les ténèbres.

     

    Livre - Noire Neige

     

    Mon avis :

    Une très belle découverte.

    C’est mon premier livre de cet auteur et dans cette maison d’édition et je n’ai pas été déçu. D’abord la couverture est superbe. C’est toujours agréable même si cela ne change pas la qualité d’un récit.
    L’histoire est une alternance de points de vue de différents personnages. C’est bien fait et assez complexe pour qu’on accroche sans non plus se perdre. Une trame assez originale en fantasy puisqu’on n’est pas dans la « quête » a proprement, mais dans l’exode d’une population.

    Le style de l’auteur est parfaitement lisible, simple et bien décrit. La lecture est fluide et les chapitres courts permettent de faire une pause de la lecture quand on en a besoin.

    Il y a cependant 2 défauts selon moi. La première c’est le manque ahurissant de personnage féminin. Oui il y a des femmes, mais les « femmes de », « filles de », etc. et AUCUNE ne joue un rôle dans l’intrigue. AUCUNE. Je ne considère pas le fait de détenir un secret et de le révéler comme était actif, d’autant plus qu’une fois qu’elle la fait, le personnage redevient juste une « femme de ». Pendant un temps j’ai cru que cela allait changer, mais non. Elles ne servent à rien hormis à séduire et parler… C’est vraiment dommage qu’en 2015 un auteur ne sache pas (ne veux pas ?) intégrer au moins UN personnage féminin actif. Vraiment une grosse déception de ce côté.

    Les personnages masculins eux sont vraiment bien, intéressants, divers et varier.

    Ensuite j’ai trouvé la fin un peu rapide avec une impression de bâcler. C’est très dommage, car la complexité du roman pouvait laisser espérer mieux.

    Hormis ces deux points, l’auteur a su créer son univers, ses règles et a intégré de la complexité dans les intrigues et les personnages.

    J’attends la suite avec impatience, en espérant que des personnages féminins feront leur apparition.

     

     

    Livre - Noire Neige


    1 commentaire
  • Titre : Allegra

    Auteur : Paul Couturiau

    Éditeur : Genèse Éditions

    Synopsis : Immergé dans ses livres, Michael Drapper, un professeur de littérature, spécialiste de Byron et Shelley, ne voit pas que sa femme Barbara s’éloigne de lui… jusqu’au jour où elle le quitte, emmenant avec elle leur fille de six ans. Alors que Barbara fait ses valises, le téléphone sonne. Caroline Darcy, une amie bouquiniste, l’invite à Florence pour une étonnante trouvaille. Là, Michael découvre qu’il est bel et bien en présence d’un manuscrit inédit de Claire Clairmont, la sœur de Mary Shelley et la maîtresse de Lord Byron.

    Dans la chambre même où Claire a passé les dernières années de sa vie, Michael se plonge dans le journal que la vieille dame a adressé à sa petite Allegra, morte à cinq ans. Au fil de la lecture, se dévoile une femme courageuse, libre, qui s’est battue contre les carcans et tabous victoriens. Les réflexions de Claire Clairmont renvoient Michael Drapper aux moments forts, cruautés et joies mêlées, de sa propre vie, avec son père tant aimé, les femmes, sa fille Alexandra. Aux dilemmes aussi. Va-t-il enfin prendre sa vie d’époux et de père en main ? Va-t-il cesser de se cacher derrière les livres ? À plus d’un siècle d’intervalle, les réponses sont-elles dans le journal de Claire Clairmont ?

     

    Livre - Allegra

    Mon avis :

    Merci à Babelio et aux Éditions Gènèse pour ce livre.

    Lorsque j’ai vu le titre du livre, je me suis dit « tiens, Allegra c’est la fille de Claire et Byron »… Je ne m’étais pas trompé. Le résumé confirmait mon instinct, mais me disait aussi que le livre pourrait être un peu trop basé sur la séparation et les relations sentimentales du héros pour me plaire. Mais bon, l’appât « Claire Clairmont » était alléchant.

    C’est un livre bien écrit, mais pas vraiment intéressant finalement. Comme je le craignais, l’auteur s’épanche trop sur la vie sentimentale de Michael et les carnets de Claire ne sont au final que peu présents et peu intéressants. Peut-être que quelqu’un qui ne connait pas Claire Clairmont y trouvera un intérêt. On passe donc presque tout le livre sur le héros, mais on n’arrive pas à éprouver de l’empathie pour lui. On se retrouve avec un personnage, certes qui a vécu des drames dans sa vie, mais qui au final s’en est bien sorti et on n’a pas l’impression qu’il soit  vraiment passé à côté grand-chose dans sa vie même s’il nous dit plus ou moins le contraire. J’ai aussi trouvé la ficelle « tout est la faute de mon père » un peu trop facile.

    J’avoue aussi avoir été déçu du traitement des personnages féminins, qui sont toutes (sauf sa fille et ses mères vraies ou « d’adoption ») là pour être des amantes. TOUTES, ont été amantes de Michael ou l’allume, même la lesbienne … Je trouvais Caroline super attachante, mais finalement elle n’est que le stéréotype du premier amour qui « attend » plus ou moins le retour de son aimé … Bref, ça a gâché ce personnage.

     

    Au final, c’est un livre gentillet, plein de bons sentiments, mais pas très convaincant.

     

     


    votre commentaire
  • Un article deux en un !

    En effet, je vais vous présenter 2 challenges.

    Le premier Savants et Savants fous que j'organise. Pour celui là, il faudra lire des livres avec/de savant fous mais aussi des livres de science. Plus d'informations ici : Challenge Savants et Savants fous

    Savants fous et francofou !

     

    Le second est la nouvelle éditions du Challenge francofou organisé par La magie des mots . Le but de ce challenge est de lire de la SFFF francophone.  Toutes les explications ici . Cette nouvelle éditions commence le 1er octobre.

    Savants fous et francofou !

     

    Et enfin, le bonus Becquerel : si votre livre rentre dans le cadre du Challenge Savants et Savants fous ET de francofou, ça vous fera 2 points Becquerel en plus !


    votre commentaire
  • Le 1er septembre, j’achète un livre SFFFH francophone se renouvelle ! Pour la 2e année consécutive, je vais donc doublement participer.

    Le 1er septembre, j’achète un livre SFFFH francophone

    -En tant que lectrice, je vais prendre la fin de la brigade des loups ainsi que des épisodes de Lady Falkenna. Puis peut être d’autres sait-on jamais… J’ai aussi pris un peu d’avance en achetant des livres aux Éditions du Riez, actuellement en difficulté. Faites de même !

     

    -Et en tant qu’auteure, n’hésitez pas à découvrir mes deux nouvelles : Mary Wollstonecraft chez Lune écarlate Éditions, et La légende de dugong chez Flammèche éditions.

    Le 1er septembre, j’achète un livre SFFFH francophoneLe 1er septembre, j’achète un livre SFFFH francophone


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique