• Cinéma : Twixt

    Twixt est un film de Francis Ford Coppola sortie en 2012 avec Val Kilmer et Elle Fanning.

    Synopsis :
    Un écrivain sur le déclin arrive dans une petite bourgade des Etats-Unis pour y promouvoir son dernier roman de sorcellerie. Il se fait entraîner par le shérif dans une mystérieuse histoire de meurtre dont la victime est une jeune fille du coin. Le soir même, il rencontre, en rêve, l’énigmatique fantôme d’une adolescente prénommée V. Il soupçonne un rapport entre V et le meurtre commis en ville, mais il décèle également dans cette histoire un passionnant sujet de roman qui s’offre à lui. Pour démêler cette énigme, il va devoir aller fouiller les méandres de son subconscient et découvrir que la clé du mystère est intimement liée à son histoire personnelle.

     

    Mon avis:    

    Francis Ford Coppola, ça fait plusieurs années (et films) qu’il a renoncé à faire du grand Hollywood. Il est retourné à un genre plus personnel et expérimental. C’était le cas dans L’homme sans âge, et c’est aussi le cas avec Twixt. Sans rentrer dans un schéma confus comme dans l’homme sans âge, Coppola nous offre une jolie histoire teintée de vampires, fantômes et Edgar Allan Poe.

    J’ai beaucoup aimé le réalisme du film qui s’alterne avec les rêves de Hall (Val Kilmer). Le noir et blanc teinté de couleur unique (surtout du rouge, mais aussi du jaune) est vraiment très beau. Il y a dans ce film deux trames qui vont se chevaucher. La quête de l’auteur « de seconde zone » Hall, qui cherche une nouvelle inspiration pour régler ses soucis financiers et une rédemption pour la mort de sa fille dont il se sent responsable. Et la deuxième quête est celle de la vérité sur la mort de V, enfant vampire et mystérieuse qui apparait dans les songes de l’auteur, le tout guider par un Edgar Allan Poe.

    Le tout dans un petit bled rempli de superstitions  et surtout d’une rupture générationnelle avec des vieux « biens rangés  et cul béni » dans le village et les jeunes « sataniques » de l’autre côté du lac. Mais finalement les cartes se brouillent. Pour un dénouement tout à fait intéressant puisqu’on baigne tout au long du film entre réalité et fantastique.

    Les acteurs sont bons et le mystère plane tout le long du film. L’action est assez lente, loin de l’agitation des blockbusters mais le film passe comme une lettre à la poste.

     

    Cinéma : Twixt


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :