• BD - Zorglub, tome 1 : la fille du Z

    Titre : Zorglub : la fille du Z, tome 1

    Auteur : José Luis Munuera

    Éditions : Dupuis

    Synopsis : Zandra, 16 ans, sort d'une séance de cinéma avec son petit ami, André, lorsque des zorgbots leur tombent dessus et l'enlève... pour la ramener de force chez son père, Zorglub. La conversation qui s'ensuit ne plaît guère à la jeune fille et ne tarde pas à s'envenimer. Jusqu'à ce que, en colère et par erreur, Zorglub déclenche un rayon laser qui transforme une ville entière en île. Alors que le génial inventeur tente de se faire pardonner auprès de son enfant et que le malheureux André échappe tant bien que mal aux robots tueurs pour retrouver Zandra, un politicien vexé de s'être vu refuser la vente d'un rayon "séparatiste" attaque la base avec des soldats armés. Et pour ne rien arranger, Zandra découvre la vérité sur ses origines, une vérité qu'elle aurait préféré ne pas avoir à entendre. Rien ne va plus au pays du Z !

     

    BD - Zorglub, tome 1 : la fille du Z

     

    Mon avis :

    J’ai ri… Mais j’ai ri…

    Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant ri en lisant une BD (ou un comics ou un manga). Vraiment, un très bon album qui réjouira autant les filles que les garçons. L’auteur a vraiment bien travaillé son sujet, sur un sujet certes simple à première vu, mais très bien fait. Il y a de l’humour, des gags, des blagues… Et puis Zorglub en petit papa bien trop paternaliste, ça n’a pas de prix ! Zandra est vraiment un personnage bien construit, jeune demoiselle qui n’a pas sa langue dans sa poche (au sens propre et figuré je dirais), pleine de bonne volonté et bien décidé à ne pas se faire marcher sur les pieds par l’égo démesuré de son père. On louera l’apport de diversité au travers d’André, le petit ami de Zandra, entrainé malgré lui dans la galère Zorglub.

    On notera aussi la critique de l’auteur sur les « spin-off » et autres suites de film via Zandra qui ronchonne en sortant de son film au début de la BD… mais qui a adoré et en redemande. Tout le paradoxe du public et des dans des grandes sagas.

    Si je voulais donner un mauvais point, je pointerais le design de Zandra un peu trop « sexy » avec ces vêtements moulants pour bien profiter de ces charmes… Oui je sais, je suis une infâme féministe, etc.…

    Malgré tout, elle m’a bien plu cette petite Zandra et je conseille à tout le monde de s’y frotter…. Tout en se méfiant du Z…


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :