• Audiolivre - Magellan

    Titre : Magellan

    Auteur : Stefan Zweig

    Éditeur : le livre qui parle

    Résumé : Portugais de petite noblesse, simple marin, Magellan apprendra sous le commandement de l’amiral Almeira, combattra en mer, aux Indes, sera plusieurs fois blessé. La mer, la route des épices, il connaît, se passionne pour.
    «Il ne savait ni sourire, ni plaire, ni se rendre agréable ; il était en outre incapable d’exposer ses idées avec éloquence». Peu loquace, renfermé, retranché dans son isolement, cet éternel solitaire créait autour de lui une glaciale atmosphère de gêne et de méfiance. Il montera pourtant une expédition avec 5 navires et 250 hommes, sous l’égide du roi Carlos 1er (Charles Quint).
    Le récit tant du montage de l’expédition que du périple en lui-même est haut en couleurs, plein de rebondissements, passionnant. On le dévore comme le meilleur des romans d’aventures. On est là, à bord du bateau amiral, déplorant les altercations avec les 3 capitaines Espagnols ; on vibre au rythme des flots, des grains, des tempêtes ; on hurle parfois à l’incompréhension ; on se rebiffe devant l’injustice ; on craint sa rudesse ; on a peur du renoncement ...

    Audiolivre - Magellan

    Mon avis :

    Merci à Babelio pour ce masse critique.

    L’écoute d’un livre audio fut une première pour moi. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas « si simple » comme mode de « lecture ». Cela demande beaucoup de concentration pour ne pas décrocher (non pas à cause du contenu passionnant) par baisse d’attention. Mais c’est une expérience agréable. De plus, le narrateur est très agréable à écouter, le tout agrémenter de quelques notes musicales et bruitages de mer.

    Le voyage de Magellan, quand on y pense, ça fait « rêver ». Être le premier à faire le tour du monde en bateau ! Mais ce genre de voyages sont en réalité des cauchemars. Et le périple de Magellan n’y manque pas. Magellan ne finira pas son voyage, il meure « bêtement » dans les îles pacifiques (Cook fera à peu près la même erreur à Hawai…). Et nulle gloire pour les 18 rescapés sur les 237 hommes qui quittèrent l’Espagne…

    Magellan, un homme « hors-norme », mais qui va périr de ses ambitions. Vraiment un récit passionnant, avec une explication du contexte historique de façon simple et efficace. On comprend vite les enjeux de cette mission, les complots et la réalité cruelle de cette époque. On découvre aussi pourquoi l’Amérique du Sud est espagnole et comment les Européens (Espagnols et portugais surtout) se sont tranquillement découper le monde…

    Un texte passionnant pour les amoureux des grandes explorations, d’histoire ou simplement pour la culture générale !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :