• Titre : De la protection de la nature au pilotage de la biodiversité

    Auteur : Patrick Blandin

    Editeur : Quae

    Synopsis :L'auteur analyse l'évolution des idées depuis le début du XXe siècle, où l’on se préoccupait de protéger la nature, jusqu’à nos jours, où il est question de gérer la biodiversité. Les bouleversements récents dans la façon dont les sciences appréhendent la nature mettent en évidence un renouvellement de paradigme. L’idée d’équilibre naturel a longtemps prévalu en écologie. Aujourd’hui, s’impose celle de changement permanent, qui appelle une réflexion éthique : comment repenser les valeurs qui fondent les relations homme-nature, sachant que la biodiversité s’inscrit dans une trajectoire ? L’auteur ouvre la réflexion sur l’évolution qui en résulte dans la pratique du métier de cherche

     

    Livre - De la protection de la nature au pilotage de la biodiversité

    Mon avis ;

    Un court bouquin fort intéressant sur l’évolution, de voir la « nature » depuis quelques décennies. Ce livre invite à la réflexion sur la vision que nous portons sur la nature qui nous entoure et sur la façon dont nous nous exprimons et pensons pour la protéger. Il y a plusieurs courants de pensée qui se sont opposés et qui continuent à se confronter.

     

    Plus une petite réflexion sur la façon de faire de la recherche « vite et tout de suite » quand on travaille sur des phénomènes qui s’étendent sur des dizaines voir milliers d’années.

     

    Un ouvrage très agréable à lire et qui atteint bien son but : se faire poser des questions et proposer des réponses dans la mesure du possible.
    Je le conseille vivement.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Pendant cette saison de terrain, j’ai quand même pris le temps de me regarder des épisodes de séries à la fin de mes longues journées. Un épisode en mangeant s’était parfait.
    J’ai donc regardé :

     

    Les 100 (les 3 saisons) : « Après une apocalypse nucléaire causée par l'Homme lors d'une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l'Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux, mais fascinant... »

     

    Mon avis : Bon, c’est vrai que le résumé laisse penser qu’on va regarder un énième survival pour ados avec plein de beaux stéréotypes. Et bien en fait, pas du tout. Alors oui, les aventures tournent autour d’ados qui doivent survivre dans un environnement plus qu’hostile. Mais les relations entre les ados (et aussi celles des adultes) se révèlent bien plus complexes et intéressantes. Les gentils du début ne sont pas forcement les gentils de la fin et les connards du début sont parfois les meilleurs gentils a la fin. On a ici la confrontation de différent niveau et point de vue. De plus la série est très féminisée et les personnages féminins sont vraiment sympa, je pense notamment à Anya ou Octavia (qui au début, j’en étais sûr, allait être la grognasse qui attirent que les merdes, car super égoïstes).
    Bref, franchement, matez cette série ! 

    Series - Les 100, Sleepy Hollow et Once Upon a Time

     

     

    Once Upon a Time Saison 4 : « De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C'est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu'elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n'est autre que l'impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Soeur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l'effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c'est l'espoir de toute une communauté amnésique qui renaît... »

     

    Mon avis : Une série toujours aussi sympa. On prend Plaisir à retrouver les personnages de la saison 3 et d'en découvrir de nouveau. La première partie de la saison est consacrée à la Reine des Neiges et la seconde sur une superbe coalition de méchantes : Cruella, Ursula et Maléfique. Globalement, je trouve que la série continue de nous accrocher alors qu’on pourrait vite tourner en rond et tomber dans du trop vite n’importe quoi juste histoire de faire durer. Mais les histoires se tiennent et même s’il doit y avoir des incohérences avec les saisons précédentes, on se laisse entrainer. De plus, la revisite de certaines histoires comme celle d’Ursula ou de Cruella est vraiment sympa. CE qui m’a le plus déplu par contre, c’est le trop grand copier-coller « visuel » des personnages issus de la Reine des neiges et de Maléfique pour coller au film d’Angelina Jolie. Je trouve ça dommage, car jusqu’à présent, tout en faisant référence à nos Disney, il n’y avait pas autant de correspondance. La franchement, il n'y a aucun travail dessus. Alors que par exemple, la « nouvelle » version d’Ursula est géniale.
    Mais ça reste une série fort sympa.

    Series - Les 100, Sleepy Hollow et Once Upon a Time

     

     

     

     

    Sleepy Hollow saison 2 : « Ichabod Crane se réveille après un sommeil de près de deux siècles et demi. Il a traversé le temps avec un mystère qui date de l'époque des Pères Fondateurs de l'Amérique. Coincé à notre époque contemporaine, où la technologie a pris place et les moeurs ont évolué, celui-ci trouve une alliée inattendue en la personne d'Abbie Mills, lieutenant de police à Sleepy Hollow. Tous les deux ont un rôle à jouer dans les évènements qui se préparent, et une apocalypse à éviter. »

    Mon avis : La fin de la saison 1 finissait dans un suspense atroce. Je trouve qu’ils ont ‘facilement » résolu les événements pour entamer cette saison 2.   J’aime toujours autant l’anachronisme de Crane avec le monde actuel, même s’il s’adapte bien. Les personnages sont vraiment toujours intéressants et sympathiques et l’arrivée de Catherina féminise encore plus le tout. La saison avance bien, malgré quelque épisode de remplissage, pour faire durer la saison plus longtemps. Je suis curieuse de voir la suite des aventures de notre super duo.

    Series - Les 100, Sleepy Hollow et Once Upon a Time

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre : Naturalistes oublies, savants meconnus

    Auteurs : Richard Moreau (sous la direction de), Yves Delange et Paul Ozenda.

    Editeur : Acteur de la Science, L'Harmattan

     

    Synopsis : Ce livre rassemble onze notices biographiques de scientifiques dont l'aventure a jalonné l'histoire des Sciences naturelles au XIX et XXe siècles. Il ne s'agit pas d'une histoire de la biologie française mais d'un choix de biographies de savants, majoritairement botanistes, dont les noms sont peu restés dans la mémoire : Nodier, Duchartre, Fabre, Marcou, Therry, Magnin, Bonnier, Virieux, Plantefol, Gaussen, Humbert.

    Livre - Naturalistes oublies, savants meconnus

    Mon avis :

    Un livre de biographie plutôt sympathique pour la culture générale.

     

    Toutes les biographies ne sont pas égales dans leurs intérêts et dans leurs écritures. Il permet aussi de voir la « vie » scientifique fin 19e-début 20e. Et c’est assez intéressant.

     

    Les biographies touchent un ensemble large de domaines, mais la botanique et la géologie y sont largement représentées. Il faut dire qu’il s’agissait de science « facilement » accessible même sans grand matériel (ça ne coute rien d’aller se balader a la champagne et identifier les plantes ou les formations géologiques).

    Un livre sympathique à découvrir, et maintenant j’aimerai bien le même, mais uniquement avec des femmes scientifiques passées aux oubliettes de l’Histoire

    Pin It

    votre commentaire
  • J'aime les grandes explorations, ca me fait rever .... Mais la realite etait souvent cauchemardesque, et c'etait souvent la mort qui attendait les explorateurs audacieux (voir ma chronique sur Magellan).
    Le pole sud fut la derniere grande terre d'exploration.
    Scott et Amundsen s'y frotteront tous les deux. L'un en reviendra victorieux, l'autre en subira la tragique dangerosite.
    Un super documentaire !

     

     

     


    votre commentaire
  • Titre : Magellan

    Auteur : Stefan Zweig

    Éditeur : le livre qui parle

    Résumé : Portugais de petite noblesse, simple marin, Magellan apprendra sous le commandement de l’amiral Almeira, combattra en mer, aux Indes, sera plusieurs fois blessé. La mer, la route des épices, il connaît, se passionne pour.
    «Il ne savait ni sourire, ni plaire, ni se rendre agréable ; il était en outre incapable d’exposer ses idées avec éloquence». Peu loquace, renfermé, retranché dans son isolement, cet éternel solitaire créait autour de lui une glaciale atmosphère de gêne et de méfiance. Il montera pourtant une expédition avec 5 navires et 250 hommes, sous l’égide du roi Carlos 1er (Charles Quint).
    Le récit tant du montage de l’expédition que du périple en lui-même est haut en couleurs, plein de rebondissements, passionnant. On le dévore comme le meilleur des romans d’aventures. On est là, à bord du bateau amiral, déplorant les altercations avec les 3 capitaines Espagnols ; on vibre au rythme des flots, des grains, des tempêtes ; on hurle parfois à l’incompréhension ; on se rebiffe devant l’injustice ; on craint sa rudesse ; on a peur du renoncement ...

    Audiolivre - Magellan

    Mon avis :

    Merci à Babelio pour ce masse critique.

    L’écoute d’un livre audio fut une première pour moi. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas « si simple » comme mode de « lecture ». Cela demande beaucoup de concentration pour ne pas décrocher (non pas à cause du contenu passionnant) par baisse d’attention. Mais c’est une expérience agréable. De plus, le narrateur est très agréable à écouter, le tout agrémenter de quelques notes musicales et bruitages de mer.

    Le voyage de Magellan, quand on y pense, ça fait « rêver ». Être le premier à faire le tour du monde en bateau ! Mais ce genre de voyages sont en réalité des cauchemars. Et le périple de Magellan n’y manque pas. Magellan ne finira pas son voyage, il meure « bêtement » dans les îles pacifiques (Cook fera à peu près la même erreur à Hawai…). Et nulle gloire pour les 18 rescapés sur les 237 hommes qui quittèrent l’Espagne…

    Magellan, un homme « hors-norme », mais qui va périr de ses ambitions. Vraiment un récit passionnant, avec une explication du contexte historique de façon simple et efficace. On comprend vite les enjeux de cette mission, les complots et la réalité cruelle de cette époque. On découvre aussi pourquoi l’Amérique du Sud est espagnole et comment les Européens (Espagnols et portugais surtout) se sont tranquillement découper le monde…

    Un texte passionnant pour les amoureux des grandes explorations, d’histoire ou simplement pour la culture générale !

    Pin It

    votre commentaire
  • J’ai totalement perdu le décompte des jours, mais cela fait 45 jours non-stop de travail. Si certains pensaient que le travail d’ornitho était pénard … vous voilà prévenu.

    La quantité de travail commence à diminuer, mais il y en a encore pour jusqu’à fin juin.

    Je ne trouve plus beaucoup de choses intéressantes à photographier. Mais voilà un superbe champignon (mangez-moi  mangez-moi !)

    Jour ... heu ?

    Jour ... heu ?

    Un joli insecte

    Jour ... heu ?

    J’ai aussi vu une chouette hulotte dans les bois ! je n’ai pas pu la photographier

    Pin It

    votre commentaire
  • On a tous grandis en regardant C'est pas sorcier, avec Fred, Jamy, Sabine, la petite voix et Marcel !

    L'esprit Sorcier : c'est pas sorcier version 2.0

    Après l'arrêt de l'émission (je ne remercie pas France TV), les revoilà sur le net  : l'esprit sorcier !

    Alors on aime, on partage, on en parle et on aide !

     

    Pour en savoir plus : c'est par ici

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires