• Hé oui, encore un swap ! il faut bien utiliser son temps libre pour profiter de certains plaisir ! Et la cuisine en fait parti !

    Rappel du principe du swap : envoyer un colis à quelqu'un avec les produits demandés. C'est convivial et on a toujours de bonne surprise !

     

    Donc celui là était sur le thème de la cuisine, et il fallait y mettre :

    -1 roman format poche sur le thème de la cuisine

    -1 livre de recette

    -1 une recette que l'on souhaite transmettre OU un défi

    -1objet déco culinaire

    -1 surprise autour de la cuisine

     

    Alors, comme toujours j'ai été gâté! (et le chat y veille !)

     

    dsc_0179naisedme.jpg

     

    Tout d'abord, j'ai eu un petit mot de ma swappée avec de marques pages ! je suis ravie car j'égare mes marques pages comme des petits cailloux ....dsc_0187naisedme.jpg

     

    Comme livre, j'ai eu "Natures mortes au vatican" de Michèle Barrière

    synopsis : Rome, automne 1570. On court les fêtes somptueuses des princes et des cardinaux. François, le héros de Meurtres à la pomme d’or, est à présent le secrétaire de Bartolomeo Scappi, le cuisinier personnel du pape. Il l’aide à rédiger son Opera, un recueil de quelque mille recettes, toutes plus délicieuses et originales les unes que les autres : tourte aux asperges, crème à la hongroise, gâteau d’aubergines, parpadelles au bouillon de lièvre, pigeon à la sauge... Mais des événements inquiétants se produisent : le peintre Arcimboldo est enlevé, François est victime d’un odieux chantage, une fête vire à l’orgie et au massacre. De Rome à Naples, puis Genève, le lecteur friand d’aventures et de gastronomie suit avec bonheur la quête de François, dans cette Renaissance où mort et volupté se côtoient constamment.

    Et un livre de cuisine asiatique. dsc_0184naisedme.jpg

     

    Comme recette à transmettre j'ai eu droit à des moules à muffins et la recette de pâte à chou ! j'espère enfin réussir à faire des choux à la crème avec ces deux objets (noté au passage la présence de friandise dans les moules !). La surprise a aussi été mon défi ! Des biscuits roses et un livre de recette qui l'accompagne. Mon défi : faire une recette de ce petit livre !

    dsc_0186naisedme.jpg

     

    Et enfin, mon préféré ! l'objet de déco culinaire ! Oui ! un infuseur à thé canard !!! celui là, il va m'accompagner partout c'est moi qui vous le dis !dsc_0185naisedme.jpg

     

    Merci encore à Sabine et son super colis !

     

    A

    Pin It

    votre commentaire
  • Auteur :  Nicolas Witkowski

     

    Résumé:  Nul n'ignore que la science a longtemps été le domaine exclusif d'Homo mathematicus, que les femmes savantes sont ridicules et que les ingénieures
    ne sont pas légion. Mais si les sciences dures marchent à la testostérone, c'est aussi que leur histoire a été écrite par des hommes, attentifs à prouver par X + Y que les femmes sont génétiquement incapables de rigueur logique et
    d'abstraction. Pour en finir avec cette histoire truquée où les femmes sont soit des curiosités de la nature, soit des muses, soit des potiches, l'auteur a préféré le mode de l'anecdote à celui de la grande synthèse théorique. De la femme de Cro-Magnon à Dian Fossey en passant par Émilie du Châtelet et Ada Lovelace, les héroïnes célèbres côtoient des inconnues non moins illustres, toutes témoignant de l'omniprésence des femmes au cœur de la science. Ni pamphlet féministe, ni évaluation paternaliste de l'apport scientifique des femmes, cette galerie de portraits montre que la science a simultanément
    joué un rôle dans leur émancipation et dans leur marginalisation. Une façon pertinente et drôle de remettre à leur place les mythes sexistes qui voilent
    durablement, au préjudice de tous, la moitié féminine de la science.

     

    http://ekladata.com/CWl8Pl55orRpUR_GIkp9-hwc13A.jpg

     

     

     

    Chronique : 


    Trop belles pour le Nobel… c’est souvent bien le problème des femmes dans les sciences : on les relègue au rôle de faire-valoir. Pourtant, elles ont été des moteurs forts des avancées scientifiques. Mais comme l’histoire des sciences a été écrite par des hommes pour des hommes, mieux ne valait pas trop mettre « le sexe faible » en avant et encore moins reconnaitre des capacités égales aux hommes.

    Le livre raconte sous forme d’anecdotes, parfois drôles, le rôle des femmes : allait du simple cobaye de ces messieurs à des vrais piliers de l’avancée scientifique ! les chapitres sont court et une petite bibliographie nous attends à la fin de chacun d’entre eux pour approfondir. Très sympathique pour une première approche de la science au féminin.

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires