• Auteur : Jean-Loup d'Hondt

     

    Résumé :  La science de l'Animal, aux racines si anciennes, s'est vigoureusement développée à partir de la Renaissance, apportant une notable contribution à l'aventure intellectuelle : la vaste entreprise de découverte, de description et de nomination a débouché sur la question de la classification, toujours d'actualité; et les progrès de la zoologie ont été étroitement liés à ceux de la théorie de l’Évolution.
    Cette histoire offre à connaitre les savants illustres et les expéditions lointaines, les apports des meilleures techniques (microscopie, informatique), ainsi que les interférences avec d'autres disciplines (cytologie, génétique ou écologie). Elle débouche sur les défis lancés par les tendances actuelles de la recherche scientifique.

     

    http://ekladata.com/mqjrcvWazhuD_ovz4Ux958mncEQ.jpg

     

    Critique personnelle :

     

    Comme l’histoire des sciences m’intéresse de plus en plus, il était plus que normal que je commence par une courte histoire de ma discipline, la zoologie.

    Dans ce court livre (120 pages) la zoologie est présentée depuis ces débuts, c'est-à-dire comme de simple observation des animaux dans l’Antiquité jusqu’à nos jours, où celle-ci est de plus en plus délaissée, car peu rentable.

    Les chapitres sont courts et résument les grandes dates et noms de cette large matière. Je trouve quand même qu’ils sont un peu trop courts et que parfois cela va trop vite. Mais au final, ce livre peut servir comme première approche globale de l’histoire de la zoologie.

    Le chapitre le plus intéressant celui moi et le dernier, où l’auteur Jean-Loup d’Hondt parle plus des problèmes de la recherche dans cette matière (et de la recherche en général) : sous financement, course à la publication, dévalorisation du métier d’enseignant chercheur. Il pointe du doigt un constat que j’ai également personnellement fait : le manque de culture (général et scientifique) des étudiants en sciences zoologiques.

    Ce livre est donc parfait pour une première approche, mais attention, il faut quand même un petit fond de culture scientifique pour comprendre (ou alors un bon dico pour avoir la définition de certains termes anatomiques). À mettre entre toutes les mains des étudiants en zoologie.

    Pin It

    votre commentaire
  • Et voila ! j'ai encore participé à un swap ! Bon il faut dire que celui ci a été organisé par ma soeur et moi ! Et le thème ne pouvait que me faire participer ! Car mon amour pour les régions froides, notamment le pôle sud, est toujours vivace malgré deux échec aux portes des volontariats d'aide technique ! Un jour j'irai au Pôle Sud !

     

    Il fallait donc mettre dans ce swap : 2 livres, un roman dans un milieu froid et un récit d'expédition en montage ou régions polaire, 1 DVD, 1 boisson chaude (pour se réchauffer au milieu de ces froides aventures !) et un biscuit (parce qu'un explorateur, ça se nourrit beaucoup de biscuit sec !)

     

    J'ai donc reçu un colis de la part d'une amie : Camille, alias Ners !

    dsc_0650naisedme-copie-1.jpg

     

    Dedans il y avait non 2 mais 3 livres ! Je suis gâtée !

     

    dsc_0651naisedme.jpg

     

    "Seule dans le vent des glaces" de Laurence de la Ferrière.

    Le 23 novembre 1999, Laurence de la Ferrière quitte le pôle Sud. Elle a pour seul équipement de progression une paire de skis et des voiles, pour seuls liens la rattachant à la civilisation un téléphone satellite et une balise Argos. Harnaché à ses reins, un traîneau de 140 kilos contenant de quoi assurer sa subsistance en autonomie totale. Devant elle, l'étendue blanche à perte de vue d'une terre où aucune vie animale ni végétale n'est possible, et près de 3 000 km à parcourir sous des températures pouvant descendre à - 50 °C... Pendant 73 jours, elle a connu le froid, le vent, les vagues de glace imprévisibles, la peur, la soif, l'épuisement, l'extrême solitude... mais aussi la magie d'un paysage qu'aucun regard humain n'a embrassé avant elle, la volonté de survivre, le désir de repousser ses limites et de progresser coûte que coûte.

     

    "Odd et les géants de Glace" de Neil Gaiman (mon premier de cet auteur !)

    Dans un village nordique des temps anciens vit Odd, un garçon que la chance a oublié.
    Son père a péri dans une expédition Viking, et sa mère est inconsolable.
    Un arbre tombe et c'est sur son pied qu'il s'écrase, le rendant boiteux pour toujours.
    Mais un jour, Odd délivre un ours pris au piège. Une quête fantastique commence pour lui, le fragile petit humain. un voyage vers un pays de glaces, de géants et de dieux. Et ce monde attend quelqu'un de souriant, d'exaspérant, d'intelligent, de surprenant. Quelqu'un comme Odd...

     

    "Voyage en Laponie" de Jean-François Regnard.

    Il ne fallait pas moins d'une vive déception d'amour pour conduire un sujet du Roi-Soleil, auteur de comédies aimables et vives, au-delà du Cercle polaire, en une région où même les Suédois de l'époque n'avaient jamais mis les pieds. En 1681, Jean-François Regnard (1655-1709) entreprit donc un voyage en Laponie qui fit voir ce qu'en nos pays du Sud on ignorait sur ces étranges peuplades septentrionales de l'Europe. "Comment peut-on être lapon ?" Il y a dans cette question moins de suffisance que de curiosité vraie, la base de toute entreprise ethnologique.

     

    De la bonne lecture qui m'attend en somme !

     

    Ensuite, il fallait y mettre un DVD, et je suis heureuse qu'elle m'ait mis La ruée vers l'or de Charlie Chaplin !

    dsc_0654naisedme.jpg

    Et je ne peux pas résister à l'envie de vous mettre l'une des plus mythique scène de Chaplin : la danse des petits pains !

     

     

    Après toutes ces aventures fraîches, quoi de mieux qu'une bonne boisson chaude pour faire du bien aux boyaux ? 

    Et bien je suis encore gâtée car j'ai eu 2 paquets de thé ! Un thé au chocolat ! et un thé des montages (myrtille,citron et amande) le tout accompagné de petits biscuits en damier !dsc_0652naisedme.jpg


    Et comme Camille est une fille super, elle m'a glissé deux petits suppléments dans mon colis ! bien en accord avec le thème puisqu'elle m'a fait parvenir de quoi faire des glaçons en forme de .... dark vador ! (elle me sais TRES grande fan de la sage de Lucas ;) ) ainsi qu'un petit dessin car Camille est aussi une superbe illustratrice !

     

    dsc_0653naisedme.jpg

    dsc_0655naisedme.jpg

     

    Je suis donc plus que comblée ! Merci beaucoup à elle !


    Pin It

    votre commentaire
  • C'est assez rare pour être souligné mais ce soir Arte diffuse 2 reportages sur deux grandes scientifiques :

     

    -Lise Meitner, physicienne autrichienne qui énnonca la théorie de la fission nucléaire. Et contrairement au titre du documentaire (Lise Meitner, la mère de la bombe atomique, elle refusa de participer à la construction de la bombe lorsque Einstein lui demandera)

    http://ekladata.com/Lg5KEk1q8J874N5wM_fQREiGDbg.jpg

     

     - Marie Curie : physicienne française qui découvrir le radium et le polonium, et obtiendra 2 prix Nobel

    http://ekladata.com/BugAoq9-0R0h2Jy5oAVGIu0rqWY.jpg

     

    Je vous invite à regarder ces deux documentaires, par passion scientifique, féminisme ou simple culture générale !

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires