• J'ai de nouveau participé à un swap. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, un swap est un échange entre 2 personnes. Ce swap était organisé par Xian Moriarty ( link ) sur le thème des Grandes Dames. Le but était de faire découvrir des femmes qui ont apporté dans le domaine des sciences, art, littérature .... Il fallait glisser dans le colis : une biographie d'une femme, un roman avec comme personnage principal une femme, une gourmandise, un thé ou café ou chocolat, une photo/carte d'une femme célèbre et une surprise.

     

    J'ai échangé avec Natiora ( link ). Et je suis ravi ! Et il faut dire que nous avons fait fort avec Natiora. Bien que nous ayons des goûts différents nous avons réussir à choisir le même roman pour l'une l'autre !  Quelle était la probabilité de choisir le même livre parmi la forêt de roman ? Presque aucune je pense ! Mais nous l'avons fait !

    La biographie que j'ai reçue est superbe puisqu'il s'agit d'une biographie de Florence Nigthingale ! qui a révolutionné les soins infirmiers. Les deux autres livres sont : le livre d'Hanna (celui qu'on a en commun) et Accabodora . Encore de la lecture en ces journées ennuyeuses puisque je suis toujours sans emploi.

     

    livre-swap.jpg

     

    Ensuite, je vais pouvoir bouquiner tout ça devant une belle tasse de thé aux fruits rouges accompagné d'un délicieux morceau de chocolat noir avec des morceaux de macaron ! Miam miam !

    gourmandises.jpg

     

    Et puis enfin, j'ai eu en portrait de femme Edith Piaf, ça tombe bien puisque j'aime les piafs ! (humour facile et pourri bonsoir !), un petit marque-page avec de magnifiques nénuphars ! (ce qui tombe très bien car je suis toujours à la recherche des mes marques pages qui disparaissent comme neige au soleil), et enfin en petite surprise, un joli petit porte-clé bleuté avec des petits oiseaux dessus ! 

    Le swap était en plus accompagné d'une jolie carte avec un petit mot de ma swapé !

     

    carte-de-surprise--.jpg

     

    Ce fut une nouvelle fois une bonne expérience et je suis ravi d'avoir participé à cette aventure !

    Pin It

    1 commentaire
  • Auteur : Brenda Maddox


    Résumé: Le nom de Rosalind Franklin est peu connu du grand public. Ses travaux sont pourtant à l’origine de l’une des découvertes les plus importantes du XXe siècle : la structure de l’ADN. Mais elle n’en a été créditée ni par ses pairs, à qui elle a fourni, à son insu, une étape décisive dans la révélation de la « double hélice », ni par le jury du prix Nobel qui a récompensé ces derniers en 1962.

    Brenda Maddox retrace l’histoire de cette remarquable biologiste moléculaire britannique, en exposant l’injustice dont elle a été victime, mais aussi en soulignant la richesse de « sa vie complexe, féconde et active », bien que prématurément inter¬rompue par son décès d’un cancer en 1958. Elle avait 37 ans.
    Cette biographie est un hommage, la réhabilitation d’une femme et d’une grande scientifique.

     

    http://ekladata.com/KtS0pps8vh2-B566JZP7RXv5-SY.jpg



    Critique personnel :

     

    Je suis tombée sur cette biographie par hasard. Trainant dans le rayon « sciences » de ma librairie, j’ai failli passer à côté, car le livre était rangé dans le rayon Médecine. Je n’ai pas hésité une seconde à l’acheter malgré mes moyens financiers malheureusement limités.

     

    Je connaissais déjà Rosalind Franklin puisque je m’intéresse à la place des femmes dans la science, et que je suis moi-même scientifique. J’avais été déjà été très captivé par la biographie de Marie Curie de Françoise Giroux. Voila maintenant que me tombait dessus celle de Rosalind Franklin, l’oubliée dans la découverte de l’ADN.

     

    Commençons par ce que j’ai le moins aimé. Enfin, quasiment tout le premier chapitre m’a soulé. L’histoire de sa famille juive m’a semblé totalement superflue. Qu’on sache qu’elle est issue d’une famille aisée juive, je veux bien. Mais nous faire le détail de certains membres éminents de sa famille, qui se réclame de la descendance du roi Salomon… Franchement inutile. Ensuite je regrette un manque de photo. Souvent, Brenda Maddox nous parle de photo sur lesquelles on voit Rosalind… Mais aucune de ses photos ne ponctue cette biographie ! Et c’est bien dommage. La seule image qu’on a de la jeune femme c’est la photo de couverture, très belle, mais qui cache un peu le visage de Rosalind.

    Rosalind Franklin et Marie Curie partagent deux points communs : celui de venir de famille où l’éducation des filles était importante, ’est ce qui a surement permis à ces deux esprits brillants de se révéler et d’avoir de brillante carrière. Bien que celle de Rosalind a été oubliée, faute de prix Nobel ?

     

    Pourtant sa carrière est extrêmement riche ! cristallographie des charbons, structure de l’ADN avec la découverte des formes A et B, travail sur le virus du tabac ! Un nombre très important d’articles et une carrière reconnue par ses pairs de son vivant avec une reconnaissance internationale. C’est surement le travail de calomnie de Watson qui a participé à son amoindrissement, alors que celui-ci doit GRANDEMENT, à Rosalind la découverte de la double hélice. 


    Cette biographie se lit admirablement bien et dépeint une jeune femme passionnée par la science et son travail. Loin de n’être qu’une femme de laboratoire, Rosalind Franklin était aussi très cultivée et une grande randonneuse et voyageuse.

     

    Une biographie pour découvrir une personnalité de l’histoire des sciences et de l’histoire des femmes dans les sciences !

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires